GP d'Italie : Les principales déclarations des pilotes à l'issue de la course

GP d'Italie : Les principales déclarations des pilotes à l'issue de la course©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 11 septembre 2022 à 18h38

Retrouvez les principales déclarations des pilotes à l'issue du Grand Prix d'Italie, remporté par Max Verstappen devant Charles Leclerc et George Russell.


Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) - Vainqueur

« Lors du premier tour, j'ai dû être vigilant au premier virage. J'ai pris un bon départ puis j'ai pu passer proprement la première chicane, le plus important pour moi était de rester loin des problèmes. Après, j'ai pu très rapidement remonter jusqu'à la deuxième place. J'ai pu attaquer Charles Leclerc. On avait une meilleure dégradation de pneus sur la fin de la course. On a basculé sur une stratégie différente de Ferrari après la voiture de sécurité virtuelle, ils n'ont ainsi pas pu bénéficier de leur choix. Tout le week-end et surtout aujourd'hui (dimanche), le rythme de notre voiture était plus solide qu'eux. Même si on avait relancé la course, je pense qu'il aurait fallu rester bien prêt pour cela mais on avait nos chances, on n'aurait pas eu trop de problèmes. J'aurai aimé que la course soit relancée mais je crois que la voiture de Daniel Ricciardo était bloquée en quatrième vitesse et ils ont mis du temps à la sortir. On a perdu beaucoup de temps à cause de ça. Il faudrait un peu de chance pour être titré à Singapour. Je veux surtout essayer de gagner toutes les courses. »

Charles Leclerc (MCO/Ferrari) - 2eme

« Je ne sais pas si j'aurai pu gagner en faisant d'autres choix, je n'ai pas encore bien analysé notre performance. Je pense que la performance était bonne donc voilà... Avec des si, on aurait pu faire beaucoup de choses. C'est toujours facile à dire après. Malheureusement, quand on est rentré dans les stands, la voiture de sécurité virtuelle a été retirée donc on a perdu l'avantage de s'arrêter durant la neutralisation. A partir de ce moment-là, la course était compliquée. J'ai poussé jusqu'à la fin mais ce n'était pas assez. Je pense que ça aurait été très compliqué d'aller au bout avec un seul arrêt. Max Verstappen était six ou sept dixièmes de seconde plus rapide au tour que nous donc je pense qu'il serait arrivé assez rapidement. Ça aurait pu être une possibilité si la voiture de sécurité virtuelle ne s'était pas arrêté alors que j'étais au milieu de la ligne des stands. Il était trop proche et il nous aurait surement passé assez rapidement. Le podium a été incroyable mais, très honnêtement, je n'ai pas compris la fin de la course. Je ne sais pas si c'était aussi clair que dans la voiture pour ceux qui regardaient la course. Pour moi, il n'y avait pas de raison pour qu'il y ait un autre tour sous voiture de sécurité. Depuis la voiture, je n'ai pas compris mais je regarderai ça. On verra si j'avais raison ou si c'était juste une vision qui était fausse. »

George Russell (GBR/Mercedes) - 3eme

« On a été capable d'aller chercher ce podium et de le garder, c'est un beau travail d'équipe. On reste sur quatre podiums lors des cinq dernières courses, c'est une bonne série. Max Verstappen et Charles Leclerc étaient trop rapides pour nous, donc on a fait de notre mieux pour aller chercher le meilleur résultat possible. »

Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) - 4eme

« C'est un peu frustrant à la fin, j'ai vu le podium très proche, je rattrapais George Russell à raison d'une seconde et demie au tour, mais malheureusement, la voiture de sécurité est sortie. C'était une très bonne course, j'avais un bon rythme et j'ai pu faire de nombreuses manœuvres pour remonter rapidement. Nous étions très rapides, je me sentais très à l'aise dans la voiture, surtout sur le relais en tendres. C'était très bien de dépasser plusieurs pilotes, je sens que nous avons progressé, et nous devons continuer à maximiser les courses. »

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 5eme

« J'essayais de prendre l'avantage sur Lando Norris. Il est sorti de stands, je ne savais pas avec qui il se battait. Ils sont rentrés ensemble dans le premier virage. Il fallait que je soigne ma traction à la sortie du virage et j'ai pu d'abord dépasser Lando Norris et ça a changé le jeu pour moi. J'ai gagné deux places au-lieu de rester deux places derrière. Je suis très heureux de ma remontée, on veut toujours aller plus haut et gagner plus de place mais je suis reconnaissant pour ce que je reçois. Avec ce qui est arrivé à Spa-Francorchamps, je me suis pénalisé pour cette course mais, là, je suis heureux. »

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) - 8eme

« Je vais faire des cauchemars de l'aileron arrière de Daniel Ricciardo ! Ça a franchement été une course contre moi-même parce que j'ai tout essayé. J'ai essayé de lui mettre le plus de pression possible mais il n'a pas fait une erreur et on était trop lent dans la Parabolique. Du coup, je n'étais jamais assez proche pour tenter quelque chose. Je crois que j'ai essayé deux fois au premier virage. Dès que j'ai eu la moindre opportunité, j'ai tout tenté. Malheureusement, ce n'est pas passé. Je devenais fou dans la voiture. Au final, on fait une très bonne course. On finit derrière les trois écuries de pointe et la McLaren de Lando Norris. Je pense qu'au vu de nos performances en ce moment, c'est le mieux qu'on pouvait espérer. »

Nyck de Vries (PBS/Williams) - 9eme

« Pour être tout à fait honnête, je suis vraiment très heureux. Je crois que je ne réalise pas encore ce qu'on a pu réaliser. Quand je vais rentrer à la maison, je pense que j'arriverai un peu plus à réaliser ce qui s'est passé car les 24 dernières heures sont passées très vite et je n'ai pas vraiment eu le temps de penser à tout ça. Je suis fier de ce qu'on a réalisé en tant qu'équipe, tous ensemble. J'ai été aidé par ma position sur la grille avec les pénalités pour les autres pilotes. On a exécuté une très belle course, on a fait notre travail, on mérite ces points. Au final, on vous juge sur notre dernière course et les attentes sont très élevées. A chaque fois que vous êtes dans un voiture, c'est une opportunité de montrer ce dont vous êtes capable. Je suis heureux de la performance du jour et je sais que, pour continuer ma carrière de manière réussie, il faut que je réédite ce genre de performance. Mon premier week-end en F1 a commencé très tard donc on n'a pas eu le temps de se préparer mentalement pour un événement si important. Je suis très content et très fier de finir dans les points pour mes débuts. »

Esteban Ocon (FRA/Alpine) - 9eme

« C'était une course un peu ennuyeuse. Le problème, c'est que j'ai été un peu coincé par les Aston Martin au départ. Ça a pu créer un trou avec le groupe des voitures plus rapides devant. Une fois qu'on a pu dépasser Lance Stroll, il y avait un écart de six ou sept secondes et le temps que je revienne, la voiture de sécurité est intervenue. On a eu ce trou qui nous a un peu embêtés. C'est dommage de tomber à une position des points, c'est assez frustrant. Normalement, les pénalités moteurs sont en-dehors de notre vision désormais et on peut se concentrer sur notre performance. En partant moins loin et sans cette pénalité, on aurait marqué des points aujourd'hui (dimanche). Ce n'est pas une contre-performance. La vitesse n'était pas aussi bonne qu'à Spa-Francorchamps mais on avait une voiture compétitive en course. On aurait pu quand même finir dans les points avec les deux voitures. C'est décevant mais il y a du positif à en tirer. »

Sources : Canal+, BBC

Vos réactions doivent respecter nos CGU.