F1 - Ocon : "On peut être fiers"

F1 - Ocon : "On peut être fiers"©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 20 juin 2022 à 10h39

Sixième du Grand Prix du Canada dimanche, Esteban Ocon est satisfait de sa prestation. Le Français d'Alpine est toujours solidement installé dans le Top 10 du classement du championnat du monde.



A croire qu'ils ne peuvent pas briller ensemble... Une semaine après la cinquième place de Pierre Gasly en Azerbaïdjan, où Esteban Ocon avait dû se contenter du 10e rang, ce dernier s'est classé sixième du Grand Prix du Canada dimanche, alors que Gasly n'a pu faire mieux que 14e. Des fortunes diverses donc pour les deux Normands du circuit, séparés au classement général par Fernando Alonso (10e), coéquipier d'Ocon chez Alpine. Solidement ancré à la neuvième place, il a apprécié cette "course très solide. On peut être fiers de nous", a-t-il ainsi confié à Canal+.

Des déclarations effectuées avant la pénalité de cinq secondes infligée à Alonso, septième à l'arrivée mais finalement neuvième pour avoir zigzagué dans le dernier tour, afin de contenir l'Alfa Romeo de Valtteri Bottas. "Je pense qu'il n'y avait pas mieux à faire. Les voitures devant étaient trop rapides pour nous et les voitures derrière, honnêtement, c'était quand même chaud, avec Valtteri qui mettait la pression sur la fin. On a bien fait la course d'équipe sur la fin, j'essayais de freiner un petit peu pour donner le DRS à Fernando derrière afin qu'il puisse défendre sur Valtteri, et on a réussi à le faire. C'est top, on finit sixième et septième, McLaren ne marque pas de point donc c'est une très bonne journée pour nous." La pénalité de l'Espagnol ne change rien de ce côté-là, puisque McLaren repart bien avec zéro point du Canada, où Daniel Ricciardo et Lando Norris ont respectivement terminé 11e et 15e, mais en possède encore huit d'avance sur Alpine, cinquième du classement des constructeurs, juste derrière l'écurie britannique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.