F1 - Décès Patrick Tambay : Alesi très attristé

F1 - Décès Patrick Tambay : Alesi très attristé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 05 décembre 2022 à 09h10

Proche de Patrick Tambay, qui avait été son voisin et dont la carrière l'a grandement inspiré, Jean Alesi se dit très attristé dans les colonnes du Parisien par le décès de celui qui, comme lui, avait porté haut les couleurs de Ferrari.



Les deux hommes ne partagent pas seulement leur amour de Ferrari, dont ils ont tous deux porté haut les couleurs. Ils ont également été voisins, en Suisse. "La porte de son bureau était en face de mon premier appartement. Donc il était présent, il m'expliquait comment était la vie quand il était dans la Scuderia. On a eu des échanges très profonds qui m'ont été
très utiles. Chaque matin, j'allais prendre le café avec lui quand il arrivait." Surtout, Patrick Tambay, décédé dimanche à l'âge de 73 ans, était comme une sorte de muse pour Jean Alesi, très attristé par la mort de l'ancien pilote français. Dans les colonnes du Parisien, l'Avignonnais avoue que le départ de Tambay l'a énormément touché. "Patrick représente beaucoup de choses. Déjà, le côté inaccessible. Quand j'étais jeune et que je faisais la Coupe Renault 5, j'allais voir les essais au circuit Paul-Ricard. Lui, il était pilote F 1 Renault (en 1984 et 1985), je le voyais comme quelqu'un qu'on met sur un piédestal. J'étais passionné par la course automobile, et lui, il avait conduit pour Ferrari ! C'était la star", se souvient Alesi, passé lui aussi dans le prestigieux baquet de la Scuderia.

"Imola ? J'étais devant ma télé..."

Alesi a offert une victoire en Grand Prix à Ferrari, Tambay, deux. "Les deux Grands Prix de Patrick sont dans l'histoire", estime celui qui a arrêté sa carrière en F1 il y a dix ans maintenant, et qui gardera surtout en mémoire sur les deux victoires de son illustre prédécesseur son succès à Imola. "J'étais devant la télé pour voir cette course et quand vous êtes fan de Ferrari, ça vous rentre dans le cœur..." Ferrari non plus n'a pas oublié. En atteste le message de remerciement publié par l'écurie italienne dès l'annonce du décès de Tambay. "On me demande souvent quelle est la différence avec les autres écuries. Ce sont des choses comme ça", conclut Alesi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.