Essais de pré-saison (J1) : Mercedes longtemps à l'arrêt, Verstappen déjà devant

Essais de pré-saison (J1) : Mercedes longtemps à l'arrêt, Verstappen déjà devant©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 12 mars 2021 à 20h02

La première journée des essais de pré-saison à Bahreïn a été marquée par les soucis techniques de Mercedes, avec une matinée perdue pour Valtteri Bottas alors que Max Verstappen a signé le meilleur temps devant Lando Norris et Esteban Ocon.

Max Verstappen a démarré la saison 2021 où il avait terminé 2020 ! Vainqueur de la dernière manche du championnat l'an passé, le Néerlandais a hissé sa RB16B au sommet de la feuille des temps de la première journée des essais de pré-saison, organisé sur le circuit de Sakhir en amont du premier Grand Prix de la saison 2021, sur ce même tracé le 28 mars prochain. Après s'être installé dans le trio de tête à la mi-journée, Max Verstappen a fait fi du sable qui s'est invité sur le circuit et d'un tête-à-queue pour prendre la marque de référence (1'30''674). Une journée qui « malgré des conditions difficiles », a permis au Néerlandais de faire « beaucoup de tours sans problème », a-t-il déclaré sur son compte officiel Twitter. Alors que Daniel Ricciardo s'est montré le plus rapide dans la matinée (1'32''203), McLaren s'est maintenue en haut de la hiérarchie avec Lando Norris, deuxième temps de la journée à 215 millièmes de la marque établie par Max Verstappen. Pour le premier roulage sous son nouveau nom, l'écurie Alpine est allé chercher le troisième temps avec Esteban Ocon à 472 millièmes. « Tout s'est bien passé aujourd'hui (vendredi) et c'était clairement une bonne rentrée, a confié le pilote français dans un communiqué de son écurie. Cette journée a été solide pour l'écurie, le programme a été effectuée sans soucis et on a même eu le temps de faire des essais d'arrêts au stand en fin de journée, ce qui était assez intéressant car cela signifie qu'on a pu se remettre dans le bain de la course. Nous avons pu faire de bons tours et appris tout ce qu'on voulait, ce qui est le but de ces journées d'essais. »


Aston Martin devant Ferrari

Derrière le Top 3, Aston Martin a bien pris la suite de Racing Point. Alors que les « Mercedes roses » étaient aux avant-postes en 2020, l'AMR21 a solidement pris la suite. Si Sebastian Vettel a beaucoup travaillé dans la matinée avec le 13eme temps, Lance Stroll a été en mesure de hausser le rythme pour l'écurie britannique, signant le quatrième temps à un peu plus d'une seconde. Le Canadien devance de peu Carlos Sainz Jr, qui a passé une après-midi perturbée par le vent et le sable au volant de la Ferrari. L'Espagnol a succédé au volant à Charles Leclerc, qui avait provoqué le premier drapeau rouge de la saison en toute fin de séance de la matinée et a signé le 11eme temps de la journée. Antonio Giovinazzi, au volant de l'Alfa Romeo durant l'après-midi, a également été dans le rythme, pointant à 26 millièmes de la Ferrari, même si les temps au tour ne sont pas une donnée significative lors de ces journées d'essais. Derrière Daniel Ricciardo, septième, on retrouve les deux Alpha Tauri, Pierre Gasly ayant signé le huitième temps dans la matinée avant de céder son baquet à Yuki Tsunoda, dont le meilleur temps n'est qu'à une demi-seconde du Français. «  Dans la voiture, les sensations ont été bonnes durant la matinée, on a connu un bon début d'essais et on a pu couvrir beaucoup de tours, ce qui était notre objectif, a confié Pierre Gasly dans un communiqué de son écurie. Vu que nous n'avons que trois jours de roulage, c'est important de tirer le maximum de ce temps de piste. On a pu aller au bout de notre programme pour cette première journée et je me suis senti à l'aise dans la voiture. »


Mercedes démarre mal !

Si Red Bull Racing, McLaren, Alpine ou encore Ferrari ont pu accumuler les tours, ce n'est pas le cas pour Mercedes ! Alors que la W12 a limé le bitume pour la première fois ce vendredi, Valtteri Bottas a été très longtemps retenu dans son paddock en raison d'un problème au niveau de la boîte de vitesses, selon la communication de l'écurie allemande, dès le premier tour. Si le Finlandais a pu boucler cinq tours de plus en toute fin de séance du matin, avec le dernier temps en prime, il a dû céder sa place à Lewis Hamilton pour l'après-midi. Assidu en piste avec 42 tours, le champion du monde en titre n'a toutefois pas forcé sur sa mécanique, avec un meilleur tour à plus de deux secondes. « Cette première journée d'essais n'a pas été idéale. J'espère que lors des jours à venir, nous pourrons récupérer un peu du kilométrage que nous avons perdu aujourd'hui (vendredi), a confié Valtteri Bottas dans une vidéo publiée par son écurie. Il y a beaucoup de vent ici donc je pense que la séance de l'après-midi a également été un peu compromise pour Lewis Hamilton. J'espère connaître deux journées efficaces afin de découvrir comment la W12 se comporte en piste. » Sans grande surprise, le bas de tableau est occupé par Roy Nissany, qui a bénéficié d'une journée entière au volant de la Williams, alors que Nikita Mazepin a amélioré dans l'après-midi la marque établie par Mick Schumacher dans une matinée perturbée par un souci hydraulique pour le pilote allemand. « C'était agréable de remonter dans le une F1 mais, évidemment, j'aurai adoré avoir plus de tours. Heureusement, sur la fin, j'ai pu reprendre la piste, a confié le pilote Haas dans un communiqué de son écurie. J'étais heureux de faire ces tours, d'être dans la voiture et même d'avoir pu attaquer et faire quelques essais. Avec la tempête de sable, les conditions n'étaient pas exceptionnelles mais ça reste du temps au volant de la monoplace, ce qui est important. » Mick Schumacher a également eu la surprise de voir sur les écrans de chronométrage, que la F1 lui avait attribué l'abréviation qui était celle de son père, « MSC ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.