WEC : Rossi a attiré les regards lors de la journée d'essais pour les rookies

WEC : Rossi a attiré les regards lors de la journée d'essais pour les rookies©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 05 novembre 2023 à 23h35

Au lendemain de la clôture de la saison 2023 du WEC, une journée d'essais a permis à des rookies de s'essayer au pilotage des prototypes des trois catégories. Parmi les pilotes engagés, Valentino Rossi est sans doute celui qui fait le plus parler de lui.



A 44 ans, est-ce possible de le considérer comme un rookie ? Septuple champion du monde MotoGP, Valentino Rossi a été l'attraction de la journée d'essais réservée aux rookies organisée ce dimanche, au lendemain de la dernière manche de la saison 2023 du WEC. L'Italien, reconverti sur quatre roues depuis l'an passé, a troqué les GT qu'il a pris l'habitude de piloter pour un prototype. Membre de l'écurie WRT, pour laquelle il court dans l'Intercontinental GT Challenge, « The Doctor » a répondu par l'affirmative à l'invitation de la formation belge visant à le mettre au volant d'un prototype de la catégorie LMP2, qui arborait pour l'occasion son numéro 46 fétiche. L'évolution du pilote italien a été scrutée de près et le meilleur de ses 67 tours (1'55''118) n'était qu'à huit dixièmes de seconde du meilleur temps de la catégorie, établi par le Français Clément Novalak au volant du prototype engagé par l'écurie Inter Europol Competition. Entré dans le giron officiel du constructeur allemand BMW cette année, Valentino Rossi devrait découvrir le WEC au volant d'une GT3 engagée par WRT dès 2024. « Oui, on vise le WEC, l'an prochain, a-t-il récemment confié à Ouest-France. C'est l'objectif ! »

Vosse a tenu l'engagement pris auprès de Rossi

Toutefois, cet essai en LMP2 a été initié par le patron de l'écurie belge Vincent Vosse. « La première fois que nous nous sommes rencontrés et que nous avons discuté, Valentino Rossi était intéressé par la catégorie LMP2. Je l'ai plutôt orienté sur un programme GT parce que je pensais que c'était plus approprié pour lui, a-t-il confié dans des propos recueillis par le site spécialisé Endurance 24. Il est difficile de progresser avec six ou sept courses à l'année dans une catégorie. Quand on a parlé comme ça d'orienter sa carrière plutôt vers le GT, je lui ai dit qu'avant qu'on clôture le programme LMP2, je le mettrais dans la voiture. Et c'est juste une discussion qu'on a eue entre lui et moi. J'avais envie de lui faire découvrir cette voiture ici et c'était l'occasion de le faire. » Ces premiers tours de roue au volant d'une LMP2, catégorie qui ne sera plus au programme du WEC dès 2024, devrait surtout préfigurer un essai de la M Hybrid V8 que BMW va engager dans le championnat du monde après son introduction cette année en Amérique du Nord. De là à imaginer la légende de la moto italienne jouer la victoire au général lors des 24 Heures du Mans en 2025, il n'y a qu'un pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.