Endurance : BMW engagé en championnat du monde à partir de 2024

Endurance : BMW engagé en championnat du monde à partir de 2024©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 26 juillet 2022 à 23h00

Alors que le nouveau prototype de BMW fera ses débuts en compétition dès 2023 en Amérique du Nord, la marque allemande a annoncé un engagement en championnat du monde à compter de la saison 2024.



Les 24 Heures du Mans 2024 promettent d'être disputées. Alors que des marques comme Toyota et Peugeot sont déjà engagées dans le championnat du monde d'endurance (WEC) et seront rejointes dès 2023 par Porsche, Ferrari et Cadillac, il faudra compter sur un constructeur de plus l'année suivante. En plus d'Alpine et Lamborghini, BMW a officiellement confirmé ce mardi son engagement en WEC à compter de la saison 2024, soit exactement 25 ans après la dernière apparition de la marque dans l'élite de l'endurance aux 24 Heures du Mans avec la V12 LMR alors confié notamment au Français Yannick Dalmas. La marque bavaroise arrivera en championnat du monde avec un prototype répondant à la norme LMDh, c'est-à-dire que seul le moteur thermique et l'aérodynamique seront conçus en interne afin de réduire les coûts, baptisé BMW M Hybrid V8 et qui aura fait ses preuves dès 2023 dans le championnat nord-américain IMSA.

BMW n'a pas pu lancer les deux projets de front

L'annonce a été faite alors que le prototype, confié aux bons soins de Sheldon van der Linde et Connor de Philippi, a fait ses premiers tours de roue sur le circuit italien de Varano, piste d'essais mise à profit par le constructeur de châssis Dallara, qui a noué un partenariat avec BMW et qui sera également aux côtés de Cadillac. L'arrivée en WEC dans un deuxième temps est justifiée par Andreas Roos, patron de BMW Motorsport par le « calendrier très serré du projet LMDh ». Mais ce dernier a confié que l'« objectif à moyen terme était évidemment de courir sur deux fronts avec la BMW M Hybrid V8, et aussi d'utiliser la grande plateforme offerte par le WEC et les 24 Heures du Mans ». La marque allemande entend aligner deux équipes différentes sur les deux championnats, avec les premières annonces qui sont attendues sous peu concernant le volet nord-américain du projet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.