Tamgho retraité depuis 2019 mais suspendu un an

Tamgho retraité depuis 2019 mais suspendu un an©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 21 novembre 2022 à 19h13

L'ancien champion du monde du triple saut Teddy Tamgho, retraité depuis 2019, a été suspendu un an avec effet rétroactif pour avoir participé à des entraînements alors qu'il était suspendu. Il perd donc ses résultats de mars 2015 à mars 2016.


Plus de huit plus tard, l'affaire des trois « no-shows » de Teddy Tamgho a pris fin ce lundi. Le 21 juin 2014, le triple sauteur français, alors âgé de 25 ans, avait été suspendu un an par la Fédération internationale d'athlétisme pour ne pas s'être rendu disponible à trois contrôles antidopage en moins de dix-huit mois. Le Parisien avait purgé sa suspension et était revenu à la compétition en 2015. Mais s'il n'avait certes participé à aucun concours de triple saut, il avait pris part aux championnats du monde juniors en tant qu'entraîneur et avait participé à deux stages avec l'équipe de France. Or, sa suspension le lui interdisait. C'est pourquoi ce lundi, l'Unité pour l'intégrité de l'athlétisme a annoncé la suspension rétroactive de Teddy Tamgho pour un an pour « violation de l'interdiction de participation pendant la suspension ». Concrètement, l'athlète français, retraité depuis août 2019, voit tous ses résultats entre le 18 mars 2015 et le 17 mars 2016 être annulés. Cela concerne donc sa victoire au meeting d'Eaubonne, sa troisième place aux meetings de Des Moines et de Doha et sa victoire aux championnats de France d'Aubière en février 2016. Et c'est tout. En effet, Teddy Tamgho s'était rompu le tendon d'Achille en mai 2015 et n'était revenu que neuf mois plus tard, ce qui atténue d'autant plus cette suspension très tardive.

Tamgho est désormais coach

Désormais âgé de 33 ans et entraîneur au sein de la structure "Team T", qui accueille notamment Garfield Darien, le médaillé de bronze olympique burkinabé Hugues-Fabrice Diallo, la championne du monde du 60m haies Cyréna Samba-Mayela, et Wilhem Belocian depuis cet automne, Teddy Tamgho a la possibilité de faire appel s'il souhaite que cette affaire datant de 2014 dure un peu plus longtemps. Le triple sauteur, trop souvent perturbé par les blessures et les suspensions (en 2011, il avait frappé une athlète au CREPS de Boulouris), reste l'un des plus grands athlètes français de ce début de siècle. Champion du monde juniors en 2008, il avait confirmé en devenant notamment champion du monde en salle en 2010, champion d'Europe en salle en 2011 et champion du monde en plein air en 2013, pour l'apogée de sa carrière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.