Championnats de France : Record de France pour Beretta, cinquième titre pour Lamote, R.Lavillenie s'incline

Championnats de France : Record de France pour Beretta, cinquième titre pour Lamote, R.Lavillenie s'incline©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 27 juin 2021 à 17h25

La troisième journée des championnats de France d'athlétisme a été marquée par le record de France de Clémence Beretta sur 10km marche. Gilles Biron, Hugo Tavernier, Alexandra Tavernier et Renelle Lamote ont également été sacrés ce dimanche contrairement à Renaud Lavillenie, battu par Ethan Cormont à la perche.



La troisième et dernière journée des championnats de France d'athlétisme à Angers a débuté fort, avec un record de France sur le 10km marche féminin, une distance non olympique. La Vosgienne Clémence Beretta s'est imposée en 44'44''78, effaçant des tablettes pour près de onze secondes Fatiha Ouali, qui détenait le record depuis vingt ans. Beretta a devancé Pauline Stey, qui s'est offert le record de France Espoirs en 45'03''76, et Eloïse Terrec (45'29''48). Sur la même distance, mais chez les hommes, c'est Gabriel Bordier qui a été sacré, signant son record personnel et la meilleure performance française de l'année en 39'31''61, devant Kevin Campion (39'40''70, record de sa saison), qui participera aux JO sur 20km, et Aurélien Quinion (40'57''03, record personnel). Autre épreuve à longue distance disputée lors de cette conclusion des championnats de France, le 3 000m steeple a vu Alexis Phelut profiter de l'absence de Mahiedine Mekhissi. Le Clermontois s'impose en 8'21''22, surprenant un des favoris Djilali Bedrani (8'21''62) quand Louis Gilavert prend la troisième place (8'24''55).

Hugo Tavernier se fait un prénom

Au lancer du marteau, Hugo Tavernier, petit frère d'Alexandra, la médaillée de bronze mondiale 2015, s'est fait un prénom en devenant champion de France en battant son record personnel (72,80m), à 22 ans. L'athlète d'Annecy, qui a bénéficié du forfait de Quentin Bigot, blessé au dos mais déjà qualifié pour les JO, a devancé Yann Chaussinand (72,58m) et Jean-Baptiste Bruxelle (70,33m). Alexandra Tavernier, pour sa part, n'a pas laissé passer l'occasion de remporter son sixième titre national consécutif au lancer du marteau. Avec un nouveau record des championnats (73,85m), la médaillée de bronze lors des Mondiaux 2015 a nettement dominé Rose Loga (69,48) et Lorelei Taillandier (62,18m). Sur 400m, le titre est revenu à Gilles Biron, en 45''99, qui s'est imposé face à Muhammad Abdali Kounta (46''05, record personnel) et Mame-Ibra Anne (46''27, record de sa saison). Baptiste Mischler a été sacré champion de France du 1500m en 3'42''57, devant Alexis Miellet (3'43''06) et Azeddine Habz (3'43''25). Détenteur de la meilleure performance française de la saison à la longueur, Augustin Bey a confirmé à l'occasion de des championnats de France. Avec une meilleure marque à 7,90m, le Messin a dominé le concours devant le tenant du titre Yann Randrianasolo (7,81m) et Jules Pommery (7,79). Kafétien Gomis, pour sa part, n'a pas fait mieux que quatrième (7,68m).

La passe de cinq pour Lamote



Du côté des filles, Victoria Josse (21 ans) a été sacrée au triple saut, avec un bond à 13,71m qui lui permet de battre son record personnel. Jeanine Assani Issouf (13,66m) et Ilionis Guillaume (13,31m) complètent le podium. Déjà qualifiée pour Tokyo, Renelle Lamote s'est offert un cinquième titre de championne de France du 800m, en s'imposant en 2'00''35, devant Charlotte Pizzo (2'01''40) et Meriem Sahnoune (2'01''75, record personnel). Sur 400m haies, Shana Grebo a battu son record personnel, en 56''84 et signé la meilleure performance française de l'année, et a devancé Camille Seri (57''14) et Agnes Raharolahy (57''16), qui ont battu également leur record. Amanda Ngandu-Ntumba a quant à elle remporté la médaille d'or au lancer du poids, grâce à un jet à 16,28m, son record personnel et meilleure performance française de l'année. Caroline Metayer (15,68m) et Nadège Mendy (15,01m) suivent au classement, après avoir battu leur record de la saison. A la hauteur, c'est Laureen Maxwell qui a triomphé, grâce à un saut à 1,91m, son record personnel et meilleure performance française de la saison. Solène Gicquel (1,89m, record personnel) et Juliette Perez (1,82m) ont décroché l'argent et le bronze. Aucun(e) athlète n'a pour le moment décroché son billet pour Tokyo lors de cette troisième journée. Cyrena Samba-Mayela, d'ores et déjà qualifiée pour les JO, a remporté le titre national sur 100m haies en 12''80 (meilleure performance française de la saison), devant Laura Valette (12''59) et Fanny Quenot (12''97, record de sa saison).

Les frères Lavillenie battus, Zahi et Fall au rendez-vous

Mais la surprise de cette dernière journée des championnats de France est venue du concours du saut à la perche masculin. Après neuf titres nationaux consécutifs, Renaud Lavillenie a dû s'avouer vaincu... et pas par son frère Valentin. Aux essais, ayant réussi la même barre à 5,70m que l'ancien détenteur du record du monde, Ethan Cormont s'offre son premier titre de champion de France quand Valentin Lavillenie complète le podium avec 5,65m. En effet, alors qu'Ethan Cormont a passé 5,45m au deuxième essai, il en a fallu trois à Renaud Lavillenie pour effacer 5,55m. En conclusion de cette édition 2021 des championnats de France, le 200m a vu Carolle Zahi conserver son titre en 23''24. Une performance qui lui a permis devancer la Tricolore la plus rapide de la saison sur la distance Gemima Joseph (23''37) quand Wided Atatou prend le bronze (23''38). En l'absence d'Amaury Golitin, Christophe Lemaître et Jimmy Vicaut, Mouhamadou Fall remporte le titre en 20''61 devant Ryan Zézé (21''09) et Thomas Léger (21''27).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.