Les Tchèques à double titre ?

Les Tchèques et les Serbes convoitent le trophée de la Fed Cup. (Reuters)

Les Tchèques et les Serbes convoitent le trophée de la Fed Cup. (Reuters)

La finale de la Fed Cup oppose la République tchèque et la Serbie ce week-end à Prague. Les Tchèques, sacrées la saison dernière, espèrent décrocher une deuxième victoire devant leur public. Ana Ivanovic et les Serbes, elles, visent un premier succès dans l'épreuve.

La finale de la Fed Cup entre la République tchèque et la Serbie déplace les foules ce week-end à Prague. Les 13 800 places de l'O2 Arena se sont arrachées en moins de six heures et le père de Petra Kvitova en a réservées une centaine pour sa famille et ses amis. La preuve que tout le monde attend une deuxième victoire des Tchèques dans la compétition, un an après leur succès au bout du suspense contre la Russie. Mais cette fois-ci, c'est à domicile que les joueuses de Petr Pala, le capitaine, veulent soulever le trophée. Un avantage considérable, même si la n°1 tchèque Petra Kvitova, souffrante la semaine dernière au Masters, n'offre pas toutes les garanties.

Face à la Serbie d'Ana Ivanovic et Jelena Jankovic, qui dispute la première finale de son histoire, les Tchèques ont d'autres arguments à faire valoir: Lucie Safarova, la n°2, pointe à la 17e place mondiale et la paire de double Hlavackova-Hradecka est l'une des meilleures actuellement sur le circuit (victoire à Roland-Garros cette saison, finales à Wimbledon, aux Jeux Olympiques, à l'US Open et au Masters, ndlr). "Je dirai que nous sommes légèrement favoris, a reconnu Petr Pala sur le site de la Fed Cup. Je ne pense pas que c'est du 50-50 parce que beaucoup de personnes nous voient gagner, mais je crois que ce ne sera pas aussi simple. Dans cette rencontre, tout le monde peut battre tout le monde, c'est le plus grand danger auquel nous devons faire face."

De leur côté, les Serbes puisent leur motivation dans le succès de Novak Djokovic et sa bande en finale de la Coupe Davis contre la France à Belgrade en 2010. "Je me souviens quand les garçons ont gagné il y a deux ans, c'était génial, a lancé Ana Ivanovic. Faire aussi bien qu'eux, ce serait magnifique." Jankovic, elle, aimerait connaître les joies d'une victoire d'équipe. "Gagner la Fed Cup serait quelque chose de très particulier, ça n'a rien de comparable avec un succès individuel dans un tournoi, a expliqué l'ancienne n°1 mondiale. Représenter le peuple serbe oblige à se donner au maximum. Et gagner le titre serait alors une exploit incroyable." Le décor est planté.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
Wawrinka maitre de Monte Carlo Friday night fever Rencontre princière La terre a tremblé Comme un Roc
à lire aussi