Démare frappe fort !

Démare a impressionné dans le final de la course. (Reuters)

Démare a impressionné dans le final de la course. (Reuters)

Face aux plus grands spécialistes du sprint, Arnaud Démare a démontré tout son potentiel en remportant ce dimanche la Vattenfalls Cyclassics, épreuve inscrite au calendrier World Tour. Le coureur de la FDJ-BigMat, qui dispute sa première saison chez les professionnels, a devancé André Greipel, Giacomo Nizzolo et Tom Boonen pour le premier succès français dans l’histoire de la course.

Il y avait du beau monde au départ ce dimanche de la Vattenfalls Cyclassics. Toute la crème des sprinteurs s’était donné rendez-vous pour cette course qui échappe rarement aux grosses cuisses du peloton depuis sa création en 1996. Peter Sagan, André Greipel, Tom Boonen, Edvald Boasson Hagen, le vainqueur sortant, Matthew Goss, voilà quelques exemples de noms ronflants venus chercher la victoire en Allemagne. Mais c’est Arnaud Démare qui est reparti avec le bouquet. Le Français, qui aura 21 ans la semaine prochaine, a signé le plus beau succès de sa jeune carrière, le premier dans une épreuve World Tour alors qu’il découvre le peloton professionnel depuis quelques mois seulement.

Cette performance mérite largement d’être soulignée puisque les succès d’un coureur tricolore en World Tour ne sont pas légion. Le dernier, c’était Thomas Voeckler au Grand Prix cycliste de Québec en 2010, une course récente qui n’a pas encore la renommée de la Vattenfalls Cyclassics, la classique de Hambourg pour son ancien nom. Il suffit de jeter un coup d’œil au palmarès de l’épreuve pour se rendre compte à quelle caste appartient désormais Démare, qui rejoint ainsi des cadors du sprint comme Tyler Farrar, Robbie McEwen, Oscar Freire et Erik Zabel. Dans les rues de Hambourg, sa puissance et son coup de pédale ont creusé une belle différence dans le sprint final, avec un Greipel, triple vainqueur d’étape sur le Tour de France, impuissant dans sa roue, tout comme Boonen, lui aussi dépassé.

Cette saison, le champion du monde espoirs 2011 a déjà remporté six victoires, dont une étape du Tour du Qatar, le Samyn et Cholet-Pays de Loire. Laurent Jalabert, le sélectionneur de l’équipe de France, a bien noté son potentiel en le retenant pour la course en ligne des Jeux Olympiques. Et il devrait faire confiance à la pépite de la FDJ pour les Mondiaux de Valkenburg fin septembre, même si le parcours ne l’avantage pas forcément. En tout cas, Démare n’a pas fini de gagner.

Le Sport sur votre mobile
en images
Le plaisir de la victoire Chute à l'arrière ! En reconnaissance Le poing levé Un Colombien en jaune
à lire aussi