Challenge Cup (H) : Pas de demi-finales pour l'AS Cannes

Challenge Cup (H) : Pas de demi-finales pour l'AS Cannes©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 17h55

Au lendemain de sa qualification pour les quarts de finale de la Challenge Cup, l'AS Cannes a échoué à atteindre le dernier carré, les Dragons s'inclinant en quatre manches face au Halkbank Ankara.

L'AS Cannes s'arrête dès les quarts de finale de la Challenge Cup. Au lendemain de leur victoire sur les Suédois de Sollentuna, les joueurs de Luc Marquet avait l'occasion de se qualifier pour le dernier carré d'une compétition dont le club cannois reste le premier vainqueur, et le seul Français, en 1981. Mais, face à une équipe du Halkbank Ankara qui évoluait sur son parquet, le défi était de taille et peut-être même trop grand. Dès les premiers échanges, les Dragons ont vu les Turcs leur mettre la tête sous l'eau, ces derniers remportant avec autorité les deux premiers points du match. Mais il a fallu une série de cinq points consécutifs pour voir les coéquipiers de Fernando Hernandez Ramos (20 points) creuser un premier écart significatif, de sept longueurs. Dès lors, les Cannois sont restés à une distance de six à huit points de leurs adversaires, qui ont logiquement plié la première manche en 22 minutes. La deuxième manche n'a pas connu le même scenario. Les Cannois, un temps menés de deux longueurs, ont su trouver des failles dans la défense turque pour enchaîner trois points et reprendre le commandement... avant un nouveau trou d'air fatal.

L'AS Cannes s'est rebellé... en vain

En effet, les joueurs de Taner Atik ont signé un 8-1 pour passer de trois points de retard à quatre longueurs d'avance, s'offrant une fin de manche plus aisée. La déception d'avoir encore cédé a mis du temps à se dissiper dans l'esprit des coéquipiers de Lincoln Williams (23 points) avec le Halkbank Ankara qui a pris quatre points d'avance après seulement cinq points joués. Mais la révolte des Dragons a fini par venir. Après avoir repris temporairement la tête en milieu de manche, les Cannois ont signé un 5-0 qui les a lancés vers le gain de la troisième manche, avec l'espoir d'instiller un peu plus le doute dans la tête de leurs adversaires. Une impression confirmée par un bon début de quatrième set... mais c'était sans compter sur les Turcs qui ont haussé à nouveau le ton, reprenant l'avantage à la suite d'un 8-1. La fin de match a été à sens unique avec Ankara qui s'impose en quatre manches (25-18, 25-21, 22-25, 25-19) pour rejoindre Milan et Prague dans le dernier carré de la Challenge Cup, dont le dernier billet se jouera au début du mois de février entre Pärnu, l'Omonia Nicosie et le Ziraat Bankasi Ankara.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.