Ligue A (F/Finale) : Levallois-Paris l'emporte largement face à Nantes

Mathieu Warnier, Media365, publié le mardi 23 avril 2024 à 23h50

A l'occasion du match aller de la finale de Ligue A féminine, les Mariannes de Levallois-Paris se sont imposées en trois manches face aux Neptunes de Nantes, qui n'auront pas le droit à l'erreur devant leur public ce vendredi lors du match retour.

Les Mariannes ont fait un grand pas vers un deuxième titre. Quatre jours après avoir arraché leur billet pour la finale de Ligue A féminine, les joueuses d'Alessandro Orefice n'ont pas manqué le rendez-vous devant leur public du Palais des Sports Marcel-Cerdan face aux Neptunes de Nantes pour le match aller. L'entame de match a très vite vu les Nantaises prendre la main dans l'échange et prendre jusqu'à quatre points d'avance. Mais, sans paniquer, les Mariannes ont progressivement effacé leur retard pour prendre l'avantage à l'approche de la dernière ligne droite grâce à Ljubica Kecman (7 points). Dès lors, les Franciliennes ont pris la main et une attaque de Karin Palgutova (7 points) a mis un terme à cette première manche. La deuxième a commencé sur les mêmes bases, avec une entame accrochée puis les Neptunes qui ont fait un premier break grâce à Taylor Mims (14 points). Mais la réaction des joueuses de Levallois-Paris a cette fois été immédiate pour recoller puis, malgré la résistance de leurs adversaires, créer l'écart au tableau d'affichage. Mais cela n'a pas empêché les Mariannes de trembler à l'approche de la fin du set. Avec notamment un ace de Justyna Lukasik (5 points), les Neptunes se sont rapprochées à une longueur.

Les Mariannes à deux sets du titre

Un ultime bras de fer qui a tourné en faveur des Franciliennes sur une attaque gagnante signée Bianca Cugno (19 points). Dos au mur, Nantes a démarré la troisième manche tambour battant, remportant les deux premiers échanges mais ça restera le dernier moment durant lequel les coéquipières d'Amélie Rotar (8 points) ont été devant au score. En effet, les Mariannes ont alors pris irrémédiablement les commandes du match. Quand leurs adversaires se sont rapprochées à un point, elles ont remporté les six suivants pour se constituer un matelas plus que convaincant à l'approche du « money time ». Les Neptunes ont retardé l'échéance en sauvant une première balle de match mais une dernière erreur de Marrit Jasper (12 points) a mis fin au suspense. Grâce à cette victoire en trois manches (25-22, 25-23, 25-19), les Mariannes vont se déplacer à Nantes ce vendredi avec un objectif clair. En raison du format aller-retour avec set en or mis en place par la Ligue Nationale de volleyball (LNV) pour cette dernière explication de la saison, elles n'auront besoin que de deux sets pour mettre la main sur le trophée. Les Nantaises, pour leur part, devront l'emporter en trois ou quatre manches devant leur public pour prolonger le suspense dans cette finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.