Le Vendée Globe bouclé en moins de 70 jours ?

Le Vendée Globe bouclé en moins de 70 jours ?©Media365

Paul Rouget : publié le vendredi 06 novembre 2020 à 12h00

33 skippers, dont 6 femmes, vont prendre le départ du Vendée Globe dimanche, et essayer de battre le record d'Armel Le Cléach'h (74 jours). Alex Thomson, l'un des grands favoris avec Jérémie Bayou, pense même pouvoir boucler ce tour du monde à la voile en 67 jours.

 

Cette nouvelle édition du Vendée Globe, qui partira dimanche des Sables d'Olonne, sans public en raison de la crise sanitaire, a déjà battu un record : celui du nombre de participants. Car ils seront 33 skippers à s'élancer, dont 6 femmes, ce qui est, là encore, un record. "C'est la plus belle édition en nombre, je suis très heureux d'accueillir six femmes, il n'y en avait pas en 2016, ce sont neuf nationalités représentées, nous avons tous les ingrédients pour une belle course", avait réagi pour L'Equipe Yves Auvinet, président de la SAEM Vendée, la structure qui chapeaute le tour du monde à la voile, sans escales et sans assistance. Un autre record devrait aussi être battu, celui du temps de traversée. Michel Desjoyeaux était descendu en dessous des 100 jours en 2000-2001 (93), avant de boucler la course en 84 jours huit ans plus tard. En 2012-2013, François Gabart l'avait abaissé à 78 jours, et Armel Le Cléach'h, tenant du titre et nouveau détenteur du record, s'était imposé en 74 jours en 2017. 

"En allant plus vite, nous sommes exposés à plus de dangers"

Dauphin de Le Cléach'h il y a quatre ans, Alex Thomson (Hugo Boss), qui est l'un des deux grands favoris de cette édition 2020-2021 avec Jérémie Beyou (Charal), estime même pouvoir descendre en-dessous de la barre des 70 jours. "Je pense que je peux terminer le Vendée Globe en 67 jours !, a ainsi lâché le Britannique en conférence de presse. Mais en allant plus vite, nous sommes exposés à plus de dangers." Et s'il a confié à Ouest-France être "très honoré" qu'on le considère comme le principal favori, il n'oublie pas Beyou, "qui a tellement d'expérience et dont le bateau est désormais fiable. Et on doit aussi citer Charlie Dalin (Apivia) qui travaille avec François Gabart, Thomas Ruyant (Linkedout), que je connais moins, mais qui est très rapide, et Sébastien Simon (Arkea Paprec) qui a quand même travaillé avec Vincent Riou, un des meilleurs techniciens de la classe Imoca et qui a gagné le Vendée Globe." Parmi les autres candidats à la victoire finale, il y a aussi Kevin Escoffier (PRB) et Boris Herrmann (Seaexplorer), qui découvrent la mythique épreuve, ainsi que Samantha Davies (Initiatives-cœur), qui vise elle aussi le record de Le Cléach'h pour sa troisième participation. Mais jusqu'où descendra-t-il ? Pour Thomson, "au plus rapide, on pourrait boucler le Vendée Globe en 59 jours." Chiche ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.