Wimbledon : Son pied, son adaptation au gazon ... Nadal se confie avant son entrée en lice

Wimbledon : Son pied, son adaptation au gazon ... Nadal se confie avant son entrée en lice©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 25 juin 2022 à 20h25

Face à la presse ce samedi, Rafael Nadal a fait un point sur son état de santé et ses ambitions avant Wimbledon.



La valse des conférences de presse suit son cours à Wimbledon. Rafael Nadal s'est plié à l'exercice trois ans après ses derniers matchs sur gazon. « Ça fait trois ans que je n'étais pas revenu ici, c'est vrai, donc je suis heureux. Ça fait presque une semaine maintenant, et j'apprécie de jouer sur herbe à nouveau. C'est toujours un défi, cette transition », lance-t-il dans des propos rapportés par L'Equipe. L'Espagnol débarque à Londres avec l'espoir de prolonger ce rêve de Grand Chelem calendaire, après avoir pris en Australie la tête de la course à l'histoire devant Roger Federer et Novak Djokovic (20 titres chacun) et accentué son avance à Roland-Garros, avec un 22eme titre majeur. Son tennis était alors bien en place, pas son pied gauche rattrapé par le syndrome de Muller-Weiss. Après Roland-Garros, Nadal a débuté un traitement dont le rendu est satisfaisant.

Nadal : « Le tournoi le plus imprévisible pour moi »

« Si je suis venu, c'est parce que les choses vont mieux, évidemment. Je ne peux pas être hyper content quand même, parce que je ne sais pas ce qui peut se passer. Je ne peux que parler de mes sensations sur les deux dernières semaines, appuie Rafael Nadal avant d'en dire plus sur son niveau de jeu, après une semaine à s'entrainer sur gazon. A titre personnel, c'est le tournoi le plus imprévisible pour moi. C'est plus simple quand vous avez un historique récent, des repères. Ça fait longtemps que je n'ai plus joué ici et j'essaye juste de suivre mon programme de travail quotidien, de me mettre en position de multiplier les bons feelings afin d'être compétitif au moment où débutera mon tournoi. » Cela tombe bien, le terrien le plus dominateur de l'histoire sera opposé à un autre féru d'ocre, et bien moins expérimenté, l'Argentin Francisco Cerundolo. Un premier tour abordable sur le papier pour le double lauréat de Wimbledon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.