Djokovic vient à bout de Tsitsipas et rejoint Nadal en finale

Djokovic vient à bout de Tsitsipas et rejoint Nadal en finale©Media365

Quentin Lecointe, publié le vendredi 09 octobre 2020 à 22h33

Malgré une belle résistance de Stefanos Tsitispas, c'est bien Novak Djokovic qui a eu le dernier mot dans la seconde demi-finale (6-3, 6-2, 5-7, 4-6, 6-1). Le Serbe tentera de décrocher dimanche un 18eme titre du Grand Chelem face à Rafael Nadal.

Un peu clopin-clopant en quarts de finale face à Pablo Carreno Busta, Novak Djokovic a montré un tout autre visage ce vendredi. Mobile et alerte sur le court, le Serbe a fait le nécessaire pour atteindre sa quatrième finale à Roland-Garros, la première depuis 2016 et son succès face à Andy Murray. Intraitable dans les deux premiers sets, le n°1 mondial avait réponse à tout face à un Stefanos Tsitispas qui commençait à se frustrer après avoir manqué de nombreuses opportunités. Le Grec avait les occasions dans sa raquette (sept balles de break dans les deux premiers sets), mais à chaque fois, Djokovic en profitait pour sortir son meilleur tennis, comme pour dégoûter un peu plus son adversaire. Pour ne rien arranger, Tsitsipas se compliquait à la vie dans le deuxième set en cédant son service à deux reprises après avoir mené 40-0.

Tsitsipas a fait durer le suspense

Le troisième set partait sur un scénario similaire, avec un Djokovic qui breakait au meilleur des moments à quatre jeux partout avant de servir pour le match dans la foulée. C'est à ce moment que Tsitispas s'est montré enfin efficace en convertissant sa première balle de break du match pour s'offrir ce qui ressemblait alors à un simple sursis. Libéré par ce retour inespéré, le Grec pouvait lâcher ses coups et empochait à la surprise générale le troisième set (7-5) d'un superbe passing de coup droit dans la lucarne. Dans la quatrième manche, le sixième joueur mondial se montrait soudain solide dans les moments chauds. Avec autorité, il parvenait à sauver une flopée de balles de break avant de ravir le set sur une amortie manquée par le Serbe.

Un cinquième set décevant

L'espoir était alors permis d'avoir une cinquième et dernière manche de haute volée, mais Djokovic réalisait rapidement le break à un jeu partout pour ne plus rien lâcher derrière. Moins concentré, Tsitsipas offrait le double break à son adversaire sur une double faute pour une issue devenue inéluctable. Tout proche de l'élimination en trois sets, le Grec aura au moins eu le mérite de s'accrocher jusqu'au bout, atténuant peut-être ses regrets au moment d'aller se coucher ce soir. Impeccable de concentration à l'exception d'un petit moment au début du quatrième set quand il a pesté contre des spectateurs trop bruyants à son goût, Djokovic est là où il voulait être avant le début du tournoi. Il a désormais rendez-vous dimanche avec Rafael Nadal pour un moment d'histoire. Avec un succès, il reviendrait seulement à une longueur de l'Espagnol et à deux de Roger Federer au nombre de Grand Chelem gagnés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.