Open d'Australie : Tout bon pour Djokovic ?

Open d'Australie : Tout bon pour Djokovic ?©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365 : publié le lundi 25 octobre 2021 à 14h56

Novak Djokovic, qui refuse toujours de dire s'il est vacciné ou pas contre le Covid-19, pourrait tout de même participer à l'Open d'Australie, qui serait sur le point d'assouplir ses règles pour les non-vaccinés.



A quelques mois de l'Open d'Australie, qui se déroulera du 17 au 30 janvier 2022, la participation de Novak Djokovic, recordman des victoires à Melbourne, reste toujours indécise, même s'il pourrait finalement en être. Et ce car la double vaccination contre le Covid-19 ne serait peut-être plus obligatoire pour les joueuses et les joueurs participant au Grand Chelem australien. Ce qui constituait un vrai problème pour Djokovic, qui s'est toujours montré réticent face à la vaccination.

Révélé dans un mail de la WTA

Si Alex Hawke, le ministre de l'immigration australien avait d'abord affirmé que "tout visiteur en Australie devra être doublement vacciné", il semble que cela ne concernera donc pas celles et ceux qui vont prendre part au Majeur australien. En effet, la WTA a expliqué dans un mail que toutes les joueuses, même les non-vaccinées, pourraient y participer. Cette mesure devrait être aussi applicable aux hommes, mais tous devront néanmoins observer une quarantaine de deux semaines au sein d'une bulle sanitaire.

Des positions très critiquées

Plusieurs fois questionné sur le sujet, il est resté très vague dans sa réponse, refusant de dire s'il avait été vacciné ou non. Ce qu'il affirme néanmoins, c'est qu'il "espère que ça ne deviendra pas obligatoire". Il y a an, il avait déjà fait polémique lors de l'Adria Tour. Ayant pris place en pleine pandémie, cet événement, organisé par Djokovic lui-même dans les Balkans, s'est terminé de manière abrupte, sur un cluster géant. La raison de cette contamination ? Un non-respect des règles sanitaires qui lui a valu bien des critiques. Le Serbe serait donc en mesure de défendre son titre, et d'en décrocher un dixième ainsi que de s'offrir seul le record des 21 sacres en Grand Chelem, qu'il codétient actuellement avec Roger Federer et Rafael Nadal.

Par Camille de Noray.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.