Open d'Australie (H) : Nadal expéditif, Tsitsipas et Fognini n'ont pas craqué, Rublev, Khachanov et Berrettini assurent, Coric au tapis

Open d'Australie (H) : Nadal expéditif, Tsitsipas et Fognini n'ont pas craqué, Rublev, Khachanov et Berrettini assurent, Coric au tapis©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 11 février 2021 à 13h44

Rublev et Khachanov ont fait preuve de beaucoup de sérieux, Nadal s'est encore promené. Ca passe également pour Berrettini, Tsitsipas et Fognini, qui a dû sauver une balle de match. Coric s'arrête là en revanche.

Nadal sans sourciller

Déjà expéditif (6-3, 6-4, 6-1) face au Serbe Laslo Djere pour ses débuts dans le tournoi, mardi dernier, Rafael Nadal a passé encore moins de temps sur le court (quatre minutes de moins très exactement) ce jeudi pour son deuxième match, face à Michael Mmoh, balayé à son tour, sur le score de 6-4, 6-1, 6-2. Une nouvelle fois impérial, le Majorquin, qui passait un nouveau test pour son dos et semble complètement rassuré sur ce plan-là, a surclassé sans jamais trembler le jeune Américain de 23 ans issu des qualifications et classé au 177eme rang mondial. Maître des débats, le numéro 2 mondial a même encore poussé la perfection jusqu'à ne concéder aucune balle de break face à ce joueur à la musculature de coureur de 100 mètres en athlétisme et au coup droit ravageur quand il le met dans le terrain. Mais la plupart du temps, ce sont surtout les coups de lasso et autres missiles déclenchés par Nadal que Mmoh a regardé passer sans pouvoir intervenir. Le prochain adversaire de l'Espagnol, le Britannique Cameron Norrie, ne devrait pas faire beaucoup mieux. Et Nadal peut déjà regarder vers les 8emes de finale.

Tsitsipas n'a pas craqué

Qu'on se le dise : avec Thanasi Kokkinakis de retour sur le circuit, les favoris n'ont peut-être pas fini de souffrir face au jeune Australien longtemps privé de tennis par des blessures. Stefanos Tsitsipas a pu le constater jeudi. Le Grec a résisté jusqu'au bout au meilleur pote de Nick Kyrgios, mais cela ne l'a pas empêché d'être bousculé pendant cinq sets (6-7, 6-4, 6-1, 6-7, 6-4) par celui qui avait remporté deux jours plus tôt face au Coréen Soonwoo son premier match depuis 532 jours. Ce qui lui avait d'ailleurs valu les félicitations de Roger Federer en personne. Un message du Suisse qui a visiblement donné des ailes au « Kokkiboy ». Porté par le public, comme Kyrgios la veille face à Ugo Humbert, le 267eme mondial a poussé le numéro 6 mondial dans ses retranchements. Heureusement pour lui, Tsitsipas s'est montré impérial sur ses jeux de service. Jamais breaké, le bourreau de Gilles Simon mardi a fini par faire céder son adversaire, dans le cinquième set, faisant preuve d'une solidité assez incroyable. Au prochain tour, Mikael Ymer attend le Grec. Bien aidé par le nombre impressionnant de fautes directes de l'Espagnol, le jeune Suédois a brisé le rêve de Carlos Alcaraz, présenté à seulement 17 ans comme le futur Nadal, rien que ça.

Fognini est passé tout près de la sortie

Comme Tsitsipas contre Kokkinakis, Fabio Fognini a eu très chaud lui aussi. Contrairement au Grec, l'Italien a même dû sauver une balle de match, face à son compatriote Salvatore Caruso lors d'une rencontre en cinq sets là aussi (4-6, 6-2, 2-6, 6-3, 7-6) que les deux joueurs ont poursuivie après la balle de match avec une sérieuse prise de becs au bord du court entre les deux compatriotes, pas loin d'en venir aux mains. Passé tout près du précipice, le numéro 17 mondial est sorti vainqueur au cinquième set d'un jeu décisif extrêmement disputé (14-12) qui a vu Fognini et Caruso se procurer cinq balles de match à eux deux (quatre pour le premier, une pour le second). La quatrième a finalement été la bonne pour le bouillant « Fogna ». Ce dernier, passé tout près d'une grosse désillusion, se hisse finalement au troisième tour à Melbourne pour la quatrième année de suite. Il affrontera le jeune Australien Alex De Minaur, tête de série numéro 21.

Les Russes sont en forme, Berrettini lâche un set  

Le tennis russe se porte bien en ce début de saison. Une semaine après avoir remporté la deuxième édition de l'ATP Cup, aux dépens de l'Italie, les Russes ont confirmé qu'ils tenaient la grande forme, avec les qualifications aisées ce jeudi à Melbourne d'Andrey Rublev, Karen Khachanov et Daniil Medvedev pour le 3eme tour. Malgré quatre balles de set en faveur de son adversaire dans la troisième manche, Rublev, numéro 8 mondial s'est imposé en costaud (6-4, 6-4, 7-6) face au Brésilien Thiago Monteiro, 74eme au classement. Khachanov, opposé au Lituanien Ricardas Berankis (73eme) l'a emporté encore plus facilement (6-2, 6-4, 6-4). Promenade de santé également pour Medvedev, sans pitié pour l'Espagnol Carballes Baena (6-2, 7-5, 6-1). Au prochain tour, cela risque de se compliquer sérieusement en revanche pour le vainqueur du tournoi de Bercy en 2018. Le 20eme mondial passera en effet un véritable test face à Matteo Berrettini. L'Italien a fait preuve de beaucoup de maîtrise (6-3, 6-2, 4-6, 6-3) face au qualifié tchèque Tomas Machac. Plus exactement pendant trois des quatre sets de cette rencontre. Car dans le troisième, le 10eme mondial a payé au prix fort sa petite baisse de régime. Le demi-finaliste de l'US Open, impérial contre Kevin Anderson au 1er tour, a lâché là son premier set du tournoi. Il n'en reste pas moins l'un des principaux outsiders.

Coric au tapis

Deux têtes de série sont passées à la trappe ce jeudi à Melbourne. Lorenzo Sonego (n°31) a tout d'abord buté en cinq sets (5-7, 3-6, 6-3, 7-5, 6-4) face au vétéran espagnol de 39 ans Feliciano Lopez, devenu du même coup le joueur le plus âgé depuis le légendaire Australien Ken Rosewall (42 ans) en 1978 à atteindre le 3eme tour dans un tournoi du Grand Chelem. Lopez, qui n'a pas manqué un rendez-vous du Grand Chelem depuis Roland-Garros 2002 (il en est à 75 disputés de suite !), se frottera samedi à Andrey Rublev. Comme Sonego, Borna Coric s'arrête là également. Le Croate qui avait atteint les quarts de finale du dernier US Open a mordu la poussière face à l'Américain Mackenzie McDonald, vainqueur en quatre sets (6-4, 6-2, 4-6, 6-4) du numéro 25 mondial et tête de série numéro 20 du tournoi.

OPEN D'AUSTRALIE (Melbourne, Grand Chelem, dur extérieur, 35,5 millions de dollars)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

3eme tour
Djokovic (SER, n°1) - Fritz (USA, n°27)
Fucsovics (HON) - Raonic (CAN, n°14)
Martinez (ESP) - Lajovic (SER, n°23)
Mannarino (FRA, n°32) - A.Zverev (ALL, n°6)

Thiem (AUT, n°3) - Kyrgios (AUS)
Dimitrov (BUL, n°18) - Carreno Busta (ESP, n°15)
Shapovalov (CAN, n°11) - Auger-Aliassime (CAN, n°20)
Karatsev (RUS, Q) - Schwartzman (ARG, n°8)

Rublev (RUS, n°7) - Lopez (ESP)
Ruud (NOR, n°24) - Albot (MOL)
Harris (AFS) - McDonald (USA)
Krajinovic (SER, n°28) - Medvedev (RUS, n°4)

Tsitsipas (GRE, n°5) - M.Ymer (SUE)
Khachanov (RUS, n°19) - Berrettini (ITA, n°9)
Fognini (ITA, n°16) - De Minaur (AUS, n°21)
Norrie (GBR) - Nadal (ESP, n°2)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) bat Tiafoe (USA) : 6-3, 6-7 (3), 7-6 (2), 6-3
Fritz (USA, n°27) bat Opelka (USA) : 4-6, 7-6 (6), 6-7 (4), 7-6 (5), 6-2
Fucsovics (HON) bat Wawrinka (SUI, n°17) : 7-5, 6-1, 4-6, 2-6, 7-6 (9)
Raonic (CAN, n°14) bat Moutet (FRA) : 6-7 (1), 6-1, 6-1, 6-4

Martinez (ESP) bat Ruusuvuori (FIN) : 1-6, 6-3, 6-2, 7-6 (5)
Lajovic (SER, n°23) bat Bublik (KAZ) : 6-4, 7-6 (4), 4-6, 6-3
Mannarino (FRA, n°32) bat Kecmanovic (SER) : 6-1, 6-2, 6-4
A.Zverev (ALL, n°6) bat Cressy (USA, Q) : 7-5, 6-4, 6-3

Thiem (AUT, n°3) bat Koepfer (ALL) : 6-4, 6-0, 6-2
Kyrgios (AUS) bat Humbert (FRA, n,°29) : 5-7, 6-4, 3-6, 7-6 (2), 6-4
Dimitrov (BUL, n°18) bat Bolt (AUS, WC) : 7-6 (1), 6-1, 6-2
Carreno Busta (ESP, n°15) bat Vesely (RTC) : 6-3, 7-6 (3), 2-6, 6-4

Shapovalov (CAN, n°11) bat Tomic (AUS, Q) : 6-1, 6-3, 6-2
Auger-Aliassime (CAN, n°20) bat Duckworth (AUS) : 6-4, 6-1, 6-2
Karatsev (RUS, Q) bat Gerasimov (BIE) : 6-0, 6-1, 6-0
Schwartzman (ARG, n°8) bat Muller (FRA, LL) : 6-2, 6-0, 6-3

Rublev (RUS, n°7) bat Monteiro (BRE) : 6-4, 6-4, 7-6 (8)
Lopez (ESP) bat Sonego (ITA, n°31) : 5-7, 3-6, 6-3, 7-5, 6-4
Ruud (NOR, n°24) bat Paul (USA) : 3-6, 6-2, 6-4, 7-5
Albot (MOL) bat O'Connell (AUS, WC) : 6-2, 7-5, 7-6 (8)

Harris (AFS) bat Popyrin (AUS, WC) : 6-2, 1-6, 6-3, 6-7 (5), 6-3
McDonald (USA) bat Coric (CRO, n°22) : 6-4, 6-2, 4-6, 6-4
Krajinovic (SER, n°28) bat Andujar (ESP) : 6-2, 5-7, 6-1, 6-4
Medvedev (RUS, n°4) bat Carballes Baena (ESP) : 6-2, 7-5, 6-1

Tsitsipas (GRE, n°5) bat Kokkinakis (AUS, WC) : 6-7 (5), 6-4, 6-1, 6-7 (5), 6-4
M.Ymer (SUE) bat Alcaraz (ESP, Q) : 2-6, 6-4, 6-4, 7-6 (5)
Khachanov (RUS, n°19) bat Berankis (LIT) : 6-2, 6-4, 6-4
Berrettini (ITA, n°9) bat Machac (RTC, Q) : 6-3, 6-2, 4-6, 6-4

Fognini (ITA, n°16) bat Caruso (ITA) : 4-6, 6-2, 2-6, 6-3, 7-6 (12)
De Minaur (AUS, n°21) bat Cuevas (URU) : 6-3, 6-3, 7-5
Norrie (GBR) bat Safiullin (RUS, Q) : 3-6, 7-5, 6-3, 7-6 (3)
Nadal (ESP, n°2) bat Mmoh (USA, Q) : 6-1, 6-4, 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.