Open d'Australie - Burel : "Même pas le droit de passer l'aspirateur"

Open d'Australie - Burel : "Même pas le droit de passer l'aspirateur"©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 25 janvier 2021 à 16h19

Actuellement en quarantaine à Melbourne avant le début de l'Open d'Australie, Clara Burel en profite pour réviser le code, et a fait une drôle de révélation sur le confinement des participants au premier Grand Chelem de l'année.

 

En quarantaine avant le début de l'Open d'Australie (8-21 février), Clara Burel ne fait pas partie des joueuses contraintes d'être strictement confinées dans leur chambre pendant 14 jours. Contrairement à Victoria Azarenka, Sloane Stephens, Angelique Kerber ou encore Heather Watson, qui ont pris des vols pour Melbourne avec des personnes ayant été testées positives au Covid-19 lors de leur arrivée en Australie. "En arrivant on a fait un test PCR. Une fois négatifs, on a pu s'entraîner. Ça fait du bien quand le résultat tombe. On a eu de la chance de ne pas être positif ou cas contact. Nous sommes autorisés à sortir 5 heures par jour", a confié la Costarmoricaine sur RTL. 

"Je révise le code"

Et alors que certains s'occupent comme ils peuvent, à l'image d'Edouard Roger-Vasselin, qui a confectionné un drôle de parcours pour faire rouler ses balles dans sa chambre, Burel a aussi expliqué comment elle faisait pour passer le temps durant cette période si particulière. "Je révise le code avec mes bouquins pour passer mon permis de conduire. J'en profite, j'ai un peu de temps pour faire cela mais je fais encore beaucoup trop de fautes", rigole-t-elle, avant de faire une révélation surprenante : "On n'a même pas le droit de passer l'aspirateur." Finaliste de l'Open d'Australie Junior en 2018, la joueuse de 19 ans, 237e mondiale, attend en tout cas avec impatience de disputer ce premier Grand Chelem de l'année, après avoir décroché son billet à Dubaï en écartant au troisième tour des qualifications la Colombienne Maria Camila Osorio Serrano (6-4, 6-3). Révélation du dernier Roland-Garros, où elle avait atteint le troisième tour, la Rennaise espère bien confirmer en Australie. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.