Open d'Australie : Barty, un titre " un peu surréaliste "

Open d'Australie : Barty, un titre " un peu surréaliste "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 29 janvier 2022 à 19h30

Forcément heureuse après avoir remporté l'Open d'Australie ce samedi, Ashleigh Barty, la numéro 1 mondiale, a fait preuve de beaucoup de modestie au moment d'évoquer son titre.



Ce samedi, le tennis australien était à la fête dans la Rod Laver Arena. En effet, le public présent pour l'occasion a pu assister dans un premier temps au sacre d'Ashleigh Barty en simple féminin, puis à celui de Nick Kyrgios et Thanasi Kokkinakis en double masculin. Vainqueur en deux sets (6-3, 7-6) et 1h29 de jeu de l'Américaine Danielle Collins, la numéro une mondiale a empoché chez elle son troisième titre du Grand Chelem, après Roland-Garros en 2019 et Wimbledon en 2021. Forcément, ce nouveau titre a une saveur particulière pour l'Australienne, qui avait jusqu'à présent fait demi-finaliste au mieux à Melbourne (en 2020). « C'est totalement incroyable. Nous avons de la chance, nous les Australiens, d'accueillir un Grand Chelem. Pouvoir jouer un Majeur à la maison, c'est assez particulier. Mais être titrée ici... C'est un peu surréaliste », a reconnu l'intéressée, après sa victoire.

« Assez inhabituel de réagir comme ça »

« Après le dernier point, je ne savais pas vraiment quoi faire, quoi ressentir. J'ai juste pu laisser sortir quelques émotions pour pouvoir célébrer avec la foule. C'est assez inhabituel de réagir comme ça. (...) Il faut comprendre tout le travail qui a été accompli avec mon équipe pour en arriver là. (...) Je reste très humble par rapport à ça (d'avoir gagné en Grand Chelem sur toutes les surfaces). Il y a encore beaucoup de travail à accomplir, sans aucun doute. Pour être honnête, je n'ai pas vraiment l'impression de faire partie des légendes de mon sport, comme d'autres championnes, a également confié Barty, en conférence de presse, dans des propos repris par L'Equipe. J'ai encore beaucoup à apprendre pour devenir meilleure jour après jour. C'est incroyable d'avoir pu vivre ça, d'avoir été assez régulière pour m'imposer sur trois surfaces différentes. (...) Avoir gagné un Grand Chelem sur chaque surface, c'est étonnant. Je ne pensais pas en être capable. Je me sens chanceuse et privilégiée de participer à tout ça. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.