ATP - Rolex Paris Masters : Quand Paris se refuse à Rafael Nadal

ATP - Rolex Paris Masters : Quand Paris se refuse à Rafael Nadal©Panoramic, Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le samedi 07 novembre 2020 à 13h07

Si Paris rime souvent avec succès pour Rafael Nadal à Roland-Garros, c'est loin d'être le cas lors du Masters 1000 parisien. Ce week-end, il a l'occasion de remporter le tournoi pour la première fois de sa carrière.



Au printemps, Rafael Nadal a l'habitude de faire de Paris son jardin. Durant l'automne, ce n'est pas aussi évident. Si côté pile, l'Espagnol est le maître incontesté de Roland-Garros, côté face, il court toujours après un premiers succès lors du Masters 1000 organisé dans la capitale. Ce samedi, il va affronter Alexander Zverev pour une place en finale. Il pourrait alors avoir l'occasion d'inscrire son nom au palmarès du Rolex Paris Masters. Enfin. Le tournoi parisien est avec Miami, le seul Masters 1000 qui se refuse encore au natif de Manacor.

Nadal n'a plus joué une finale au Masters 1000 de Paris depuis 2007

Même si sa place aux Masters est assurée et le rang de numéro 1 mondial hors de portée, l'enjeu de cette demi-finale face à Alexander Zverev est donc important pour Rafael Nadal. La dernière fois qu'il a atteint la finale lors de son séjour automnale à Paris, on parlait encore du Palais Omnisports de Paris-Bercy et non d'AccorHotels Arena. Les sièges étaient encore rouges et ses adversaires de l'époque sont maintenant presque tous à la retraite. Avant d'être battu par David Nalbandian dans une finale où il n'a pas gagné le moindre jeu dans le deuxième set (4-6, 0-6), l'Espagnol avait écarté Filippo Volandri, Stan Wawrinka, Mikhail Youzhny et Marcos Baghdatis. Une autre époque même si le Suisse était aussi là cette année. Depuis cette finale jouée pour sa première participation au Masters 1000 de Paris, Rafa a soit renoncé à venir à Paris (six fois) soit atteint les quarts de finale (six fois).

A Bercy, le physique n'a pas toujours suivi pour Nadal

Plusieurs fois il s'est offert une qualification pour le dernier carré comme en 2009 face à Novak Djokovic mais il a souvent été limité physiquement par une saison éreintante. En 2008, Nadal a abandonné pendant son quart de finale face à Davydenko. Neuf ans plus tard, il ne s'est même pas présenté sur le court au même stade du tournoi. L'an passé, c'est avant une demi-finale face à Denis Shapovalov que le trentenaire a du renoncer. Ce week-end, il a l'occasion de faire oublier ses abandons, ses défaites et ses impasses pour prouver qu'il est à l'aise partout à Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.