ATP - Rolex Paris Masters : Nadal, Schwartzman, Medvedev et Raonic en quarts de finale, Rublev éliminé par Wawrinka

ATP - Rolex Paris Masters : Nadal, Schwartzman, Medvedev et Raonic en quarts de finale, Rublev éliminé par Wawrinka©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 06 novembre 2020 à 00h42

Diego Schwartzman n'a fait qu'une bouchée jeudi de Davidovich Fokina. L'Argentin affrontera en quarts un Daniil Medvedev renversant contre De Minaur. Qualification également de Raonic et de Carreno Busta, qui sera l'adversaire de Rafael Nadal, tombeur de Jordan Thompson. Après onze victoires de suite, Andrey Rublev a chuté face à Stan Wawrinka au bout de la nuit.



Rafael Nadal sera bien au rendez-vous des quarts de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy. Le numéro 2 mondial a vécu un match en deux temps face à Jordan Thompson. Après un premier jeu blanc, le Majorquin a manqué l'occasion de faire le break d'entrée mais il a ensuite noyé l'Australien, qui a fait trop de fautes, sous les coups. Le 61eme mondial n'a pas su résister et, après avoir concédé cinq jeux consécutifs, a concédé le premier set. Dès lors, dans une Accor Arena vide, le match a totalement perdu son rythme. Les deux joueurs ont enchaîné les jeux de service sans grande difficulté, dans une torpeur relative. Il a, en fait, fallu une balle de set pour Jordan Thompson dans le douzième jeu pour réveiller Rafael Nadal. L'Espagnol a écarté cette balle de set puis, dans le jeu décisif, il a su placer les deux accélérations nécessaires pour prendre des points sur le service de l'Australien et conclure à sa deuxième balle de match (6-1, 7-6 en 1h35'). Pour une place en demi-finales, Rafael Nadal retrouvera à nouveau un compatriote. Après son entame de tournoi face à Feliciano Lopez, la tête de série numéro 1 retrouvera Pablo Carreno Busta. Ce dernier a pris le meilleur sur Norbert Gombos dans un match à sens unique. Avec le break d'entrée, l'Espagnol a pu voir venir mais le Hongrois ne s'est pas laissé faire alors que les deux joueurs ont eu bien des soucis avec leur service. En effet, après une série de six jeux conclus sur un break, le 15eme mondial a remporté la première manche. Le deuxième set n'a pas été du même acabit puisque Pablo Carreno Busta a vite éteint tout suspense, remportant les quatre premiers jeux puis assurant pour s'imposer sans coup férir (7-5, 6-2 en 1h21'). Face à Rafael Nadal, la tête de série numéro 9 aura une revanche à prendre, lui qui a été étrillé à Rome par le Majorquin.

Le TGV Schwartzman !

Une heure de jeu. Diego Schwartzman n'a pas eu besoin de plus de temps ce jeudi dans le premier huitième de finale pour pulvériser Alejandro Davidovich Fokina (6-1, 6-1) et se qualifier le premier pour les quarts de ce Rolex Paris Masters 2020, un niveau qu'il n'avait jamais atteint sur les courts de l'AccorArena depuis le début de sa carrière. Malmené par le jeune Espagnol le 23 octobre dernier lors du deuxième tournoi de Cologne, au point de devoir écarter une balle de match, le petit Argentin n'a fait qu'une bouchée cette fois du 63eme mondial, tombeur la veille du Français Benjamin Bonzi. Davidovich Fokina a existé le temps d'un jeu uniquement, le premier, qui l'a vu se procurer quatre balles de break, mais n'en convertir aucune. Ensuite, il n'a plus jamais vu le jour face au demi-finaliste du dernier Roland-Garros, en démonstration. Incapable de trouver des solutions pour enrayer la belle mécanique de Schwartzman et très vite résigné face à ce joueur au jeu semblable au sien, l'Espagnol a de surcroît fait le jeu de son adversaire en multipliant les fautes directes (32 en tout). Pour ne pas parler de cadeaux, dont se serait de toute façon bien passé le numéro 9 mondial et tête de série numéro 6 du tournoi, nettement au-dessus ce jeudi. Encore une victoire et l'Argentin sera assuré de valider l'ultime billet pour le Masters de Londres.

Medvedev renversant

Ce billet pour Londres passera pour Schwartzman par un succès sur Daniil Medvedev. Dans le deuxième match du jour, entre le jeune Russe et Alex De Minaur, le numéro 5 mondial a su revenir dans un match qui avait mal commencé pour lui pour ensuite dérouler et l'emporter finalement aisément (5-7, 6-2, 6-2, 1h52 de jeu) aux dépens de l'Australien. Si le scénario laisse en effet penser que Medvedev a d'abord souffert face au récent finaliste à Anvers, ce dernier a surtout profité d'une grosse baisse de régime du demi-finaliste du dernier US Open alors qu'il avait mené d'entrée 2-0 puis 3-1 pour le surprendre dans la première manche. Dans les deux sets suivants, en revanche, Medvedev n'a plus laissé aucune fenêtre de tir à De Minaur, incapable de tenir la distance et giflé dans les deux manches en question. Impitoyable, le Russe n'a laissé que quatre jeux à son adversaire sur les seize derniers de la rencontre. Mais avec davantage de concentration en début de match de la part de l'ex-numéro 4 mondial, jamais la victime d'Ugo Humbert en Belgique il y a dix jours ne serait parvenu à prendre un set.

Raonic brise le rêve de Giron

La belle semaine parisienne de Marcos Giron est terminée. Quart de finaliste dans un Masters 1000 pour la première fois de sa carrière, à 27 ans, l'Américain déjà parvenu à ce stade du tournoi il y a quinze jours à Anvers (défaite contre De Minaur) a vu ses rêves de victoires s'envoler jeudi face au revenant Milos Raonic. Le Canadien longtemps éloigné des courts par des pépins physiques n'a toujours pas perdu un set dans ce Rolex Paris Masters 2020. Contraint à l'abandon à Anvers en raison de douleurs aux abdominaux, Raonic enchaîne les tours sans trembler. La preuve encore ce jeudi avec ce succès en deux sets (7-6, 6-2) face à au Californien issu des qualifications. A 5-4 pour lui, l'ancien numéro 3 mondial aujourd'hui 17eme a laissé filer deux premières balles de set, mais cela ne l'a pas perturbé un instant. Le redoutable serveur (17 aces jeudi) a repris sa marche en avant et dans le jeu décisif qui a suivi, il n'a laissé que des miettes (7-1) au 91eme au classement. Un scénario trop dur à encaisser visiblement pour Giron, tout de suite dans les cordes dans la manche suivante et définitivement KO sur la première balle de match en faveur de la tête de série numéro 10 du tournoi. Finaliste de l'épreuve en 2014, Raonic sera opposé pour une place dans le dernier carré à Ugo Humbert, vainqueur de Marin Cilic.

Wawrinka stoppe la belle série de Rublev

Après onze victoires de suite et deux titres, Andrey Rublev a chuté au bout de la nuit face à un Stan Wawrinka revenu du diable vauvert ! Car, breaké d'entrée, le Suisse n'a quasiment pas existé durant la première manche. Après avoir laissé passer une opportunité de revenir à hauteur, le 20eme mondial a concédé quatre jeux consécutifs pour se retrouver mené une manche à rien après un peu plus d'une demi-heure. Après cette entame délicate, Stan Wawrinka a sorti petit-à-petit la tête de l'eau. Plus accrocheur, le Suisse a pu déstabiliser un Andrey Rublev dont la nervosité est allée grandissante dans cette rencontre. Un jeu de service manqué de la part du Russe a suffi pour changer le sens du match. En effet, le septième jeu a tourné en faveur de Stan Wawrinka qui, après avoir écarté deux balles de débreak dans la foulée, n'a pas hésité à conclure au service pour revenir à une manche partout. Sur sa lancée, la tête de série numéro 12 du tournoi a breaké d'entrée de dernière manche, donnant immédiatement le ton de la dernière manche. Incapable de mettre en difficulté son adversaire sur son service, Andrey Rublev a montré de moins en moins de patience et exprimé toujours plus son énervement face à cette série de succès qui arrivait à son terme. C'est finalement à sa première balle de match, sur le service du 8eme joueur mondial que Stan Wawrinka a conclu la rencontre (1-6, 6-4, 6-3 en 1h43') pour rejoindre l'autre joueur en forme de cette fin de saison, Alexander Zverev, en quarts de finale.

ROLEX PARIS MASTERS (Paris-Bercy, France, Masters 1000, dur indoor, 3 732 680€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Quarts de finale
Nadal (ESP n°1) - Carreno Busta (ESP, n°9)
A.Zverev (ALL, n°4) - Wawrinka (SUI, n°12)
Schwartzman (ARG, n°6) - Medvedev (RUS, n°3)
Raonic (CAN, n°10) - Humbert (FRA)

Huitièmes de finale
Nadal (ESP n°1) bat Thompson (AUS) : 6-1, 7-6 (3)
Carreno Busta (ESP, n°9) bat Gombos (SLQ, Q) : 7-5, 6-2
A.Zverev (ALL, n°4) bat Mannarino (FRA) : 7-6 (11), 6-7 (7), 6-4
Wawrinka (SUI, n°12) bat Rublev (RUS, n°5) : 1-6, 6-4, 6-3

Schwartzman (ARG, n°6) bat Davidovich Fokina (ESP, Q) : 6-1, 6-1
Medvedev (RUS, n°3) bat De Minaur (AUS, n°16) : 5-7, 6-2, 6-2
Raonic (CAN, n°10) bat Giron (USA, Q) : 7-6 (1), 6-2
Humbert (FRA) bat Cilic (CRO) : 6-3, 6-7 (4), 6-3

2eme tour
Nadal (ESP n°1) bat Lopez (ESP) : 4-6, 7-6 (5), 6-4
Thompson (AUS) bat Coric (CRO, n°15) : 2-6, 6-4, 6-2
Carreno Busta (ESP, n°9) bat Struff (ALL) : 7-6 (3), 6-2
Gombos (SLQ, Q) bat Goffin (BEL, n°8) : 6-4, 7-6 (6)

A.Zverev (ALL, n°4) bat Kecmanovic (SER) : 6-2, 6-2
Mannarino (FRA) bat Nishioka (JAP) : 6-3, 6-7 (5), 6-3
Wawrinka (SUI, n°12) bat Paul (USA) : 4-6, 7-6 (1), 6-2
Rublev (RUS, n°5) bat Albot (MDA, LL) : 6-1, 6-2

Schwartzman (ARG, n°6) bat Gasquet (FRA) : 7-5, 6-3
Davidovich Fokina (ESP, Q) bat Bonzi (FRA, WC) : 6-4, 6-4
De Minaur (AUS, n°16) bat Sonego (ITA) : 6-3, 7-5
Medvedev (RUS, n°3) bat Anderson (AFS) : 6-6 abandon

Giron (USA, Q) bat Berrettini (ITA, n°7) : 7-6 (3), 6-7 (0), 7-5
Raonic (CAN, n°10) bat Herbert (FRA, WC) : 6-4, 6-4
Cilic (CRO) bat Moutet (FRA, WC) : forfait
Humbert (FRA) bat Tsitsipas (GRE, n°2) : 7-6 (4), 6-7 (6), 7-6 (3)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.