ATP - Madrid : Monfils expéditif pour sa reprise, Pouille renait, Paire et Humbert au tapis

ATP - Madrid : Monfils expéditif pour sa reprise, Pouille renait, Paire et Humbert au tapis©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 03 mai 2022 à 01h03

A l'occasion de sa première sortie sur terre battue, Gaël Monfils a dominé Carlos Gimeno Valero en deux manches et affrontera Novak Djokovic au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid. Benoît Paire, quant à lui, s'est incliné en trois manches face à Diego Schwartzman. Ugo Humbert a été dominé par Denis Shapovalov. Lucas Pouille, après sa victoire sur Karen Khachanov, a rendez-vous avec Stefanos Tsitsipas.

Gaël Monfils n'a pas manqué sa reprise. Alors qu'il n'a pas pu participer aux qualifications de la Coupe Davis puis au Masters 1000 de Monte-Carlo en raison d'une blessure au pied droit, le 21eme joueur mondial s'est montré expéditif pour son entrée en lice sur la terre battue de Madrid et son premier match de la saison sur cette surface. Opposé à l'invité espagnol Carlos Gimeno Valero, 369me joueur mondial, « La Monf » n'a pas perdu de temps. Si les trois premiers jeux se sont passés sans histoire, le Tricolore a haussé le ton pour aller prendre le service de son jeune adversaire à sa deuxième opportunité. A partir de là, Gaël Monfils a parfaitement géré sous le toit du Court Manolo-Santana, déployé car la pluie s'est invitée ce lundi sur la capitale espagnole, pou empocher la première manche sur un jeu blanc. Carlos Gimeno Valero s'est montré valeureux mais il n'a pas pas pu résister face aux coups du Français. Dans l'incapacité de mettre en difficulté son adversaire sur son service, l'Espagnol n'a pas été en mesure de conserver le sien. Convertissant trois de ses quatre balles de break dans une deuxième manche à sens unique, Gaël Monfils a mis un terme au semblant de suspense en moins d'une heure (6-3, 6-0 en 56 minutes). La donne sera tout autre au deuxième tour puisque ce sera le numéro 1 mondial Novak Djokovic qui sera sur la route du Français.


Paire s'incline face à Schwartzman

Benoît Paire, quant à lui, n'a pas connu la même réussite face à la tête de série numéro 13 Diego Schwartzman. Après avoir renoué avec la victoire lors des qualifications, l'Avignonnais a très vite été dominé par l'Argentin. En effet, dès le premier jeu, le Tricolore a perdu son service avant de sauver deux balles de double break. Benoît Paire a eu une opportunité de recoller mais n'a pas su la saisir et a immédiatement subi le contrecoup. Dans la foulée, Diego Schwartzman a une nouvelle fois pris le service du Français avant de conclure le premier set sur un jeu blanc. Une domination du 15eme joueur mondial qui s'est totalement effacée durant la deuxième manche. Douze jeux durant, aucune balle de break n'a été à signaler et les deux joueurs ont logiquement dû disputer un tiebreak. Bien lancé avec le gain des trois premiers points, Diego Schwartzman s'est alors effondré, concédant les six suivants. Après avoir manqué deux premières balles de set, Benoît Paire a fini par convertir la troisième pour relancer le match. Sans doute vexé par ce moment de faiblesse, l'Argentin a haussé le ton dès l'entame de la dernière manche. Deux balles de break ont permis à la tête de série numéro 13 de mener cinq jeux à rien. A l'orgueil, l'Avignonnais a sauvé une première balle de match sur son service mais n'a rien pu faire sur l'engagement de Diego Schwartzman (6-2, 6-7, 6-1 en 2h08').


Humbert n'a jamais pu breaker Shapovalov

Ugo Humbert s'arrête également dès le premier tour du Masters 1000 de Madrid. Repêché après avoir été éliminé au dernier tour des qualifications, le Tricolore a échoué dans son duel avec la tête de série numéro 14 Denis Shapovalov. Pourtant, le Messin a fait mieux que résister face au Canadien durant la première manche. Les douze premiers jeux ont vu les deux adversaires tenir solidement leur service, sans concéder la moindre balle de break. Mais, si Ugo Humbert a remporté le premier point du jeu décisif sur son engagement, il a ensuite perdu les sept suivants et s'est retrouvé mené par Denis Shapovalov. Sur sa lancée et après avoir sauvé une balle de break, le 16eme mondial a converti sa première occasion de prendre le service du Tricolore, qui s'est accroché dans le cinquième jeu pour ne pas sombrer, sauvant quatre balles de double break. Au moment de servir pour le match, Denis Shapovalov a vacillé, concédant quatre balles de débreak mais sans laisser Ugo Humbert en convertir une. A sa deuxième balle de match, le Canadien a mis un terme aux débats (7-6, 6-3 en 1h58') et défiera au deuxième tour Andy Murray.


Pouille au bout de la nuit

Lucas Pouille ne pouvait espérer meilleur début de tournoi à Madrid ! Bénéficiaire d'une invitation, le Nordiste s'est offert une victoire méritée et même convaincante face au 26eme joueur mondial Karen Khachanov. Très tôt, Lucas Pouille a montré qu'il était bien rentré dans le match. Après avoir manqué deux occasions de prendre d'entrée le service de Karen Khachanov, le Nordiste est parvenu à ses fins pour mener quatre jeux à un. Le Russe a tenté d'accélérer mais a manqué de réussite sur sa seule balle de débreak. Le Tricolore, sur un dernier jeu blanc, a empoché le premier set. La deuxième manche a vu Karen Khachanov se montrer très agressif sur le service de Lucas Pouille mais sans pouvoir tirer parti d'une de ses six balles de break. Le 174eme mondial, quant à lui, n'a pas cillé au moment de prendre le service de son adversaire et mener trois jeux à un. Le Tricolore aurait pu même, dans la foulée, avoir un double break d'avance. En face, la tension a commencé à monter et Karen Khachanov n'a plus été en mesure de mettre son adversaire en difficulté. A sa deuxième balle de match, Lucas Pouille s'est offert une victoire qui va lui permettre de faire le plein de confiance (6-3, 6-4 en 1h36'). Une affiche de prestige attend désormais le Nordiste face au numéro 4 mondial Stefanos Tsitsipas.

MADRID (Espagne, Masters 1000, terre battue, 6 575 560€)
Tenant du titre : Alexander Zverev (ALL)

Premier tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Monfils (FRA) bat Gimeno Valero (ESP, WC) : 6-3, 6-0
Murray (GBR, WC) bat Thiem (AUT, PR) : 6-3, 6-4
Shapovalov (CAN, n°14) bat Humbert (FRA, LL) : 7-6 (1), 6-3

Hurkacz (POL, n°12) - Dellien (BOL, Q)
Davidovich Fokina (ESP) bat Harris (AFS) : 7-5, 6-3
Lajovic (SER, Q) bat Coric (CRO) : 6-3, 4-6, 6-4
Ruud (NOR, n°5) - Bye

Nadal (ESP, n°3) - Bye
Kecmanovic (SER) - Bublik (KAZ)
Goffin (BEL, Q) bat Karatsev (RUS) : 6-2, 7-5
Van de Zandschulp (PBS) - Carreño Busta (ESP, n°16)

Norrie (GBR, n°9) bat Kwon (CdS, Q) : 7-5, 7-5
Isner (USA) bat Krajinovic (SER) : 7-6 (8), 6-4
Basilashvili (GEO) bat Fognini (ITA) : 7-5, 6-4
Alcaraz (ESP, n°7) - Bye

Rublev (RUS, n°6) - Bye
Draper (GBR, WC) bat Sonego (ITA) : 6-4, 6-3
Evans (GBR) bat Delbonis (ARG) : 6-3, 6-4
Brooksby (USA) - Bautista Agut (ESP, n°17)

Schwartzman (ARG, n°13) bat Paire (FRA, Q) : 6-2, 6-7 (5), 6-1
Dimitrov (BUL) bat Cressy (USA, Q) : 6-2, 7-6 (4)
Pouille (FRA, WC) bat Khachanov (RUS) : 6-3, 6-4
Tsitsipas (GRE, n°4) - Bye

Auger-Aliassime (CAN, n°8) - Bye
Tiafoe (USA) - Garin (CHI)
De Minaur (AUS) bat Martinez (ESP) : 7-6 (2), 1-6, 6-3
Sinner (ITA, n°10) bat Paul (USA) : 6-7 (4), 7-6 (4), 6-3

Opelka (USA, n°15) - Korda (USA)
Musetti (ITA, Q) bat Ivashka (BIE) : 2-6, 6-3, 7-5
Cilic (CRO) - Ramos-Viñolas (ESP)
A.Zverev (ALL, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.