Masters Next Gen : Van Assche, qualifié, affrontera Fils en demi-finales

Masters Next Gen : Van Assche, qualifié, affrontera Fils en demi-finales ©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le jeudi 30 novembre 2023 à 22h43

La demi-finale attendue par le camp français entre Arthur Fils et Luca Van Assche aura bien lieu. Jeudi soir, en sortant vainqueur en cinq sets face à l'Américain Alex Michelsen du deuxième match le plus long du Masters Next Gen, le 70eme mondial a rejoint son compatriote dans le dernier carré, Medjedvovic également qualifié, ayant battu Shelbayh en quatre sets ensuite.



Toujours invaincu après sa victoire de jeudi contre le Suisse Dominic Stricker, Arthur Fils, de toute façon qualifié avant ce match, était devenu mercredi le premier Français de l'histoire du Masters Next Gen à se hisser en demi-finales. Il ne sera pas le seul de nos représentants à s'inviter dans le dernier carré. Luca Van Assche, également en lice dans ce Tournoi des Maîtres réservé aux moins de 21 ans, l'a en effet rejoint dans le dernier carré pour le choc franco-français tant attendu par tout le camp français, place en finale à la clé. Tout dépendait du score du match entre Abdullah Shelbayh et le Serbe Hamad Medjedovic. Le Jordanien devait faire chuter le Serbe, vainqueur de ses deux premiers matchs, pour empêcher Van Assche de poursuivre sa route dans le tournoi. En revanche, tous les autres cas de figure étaient synonyme de demi-finales pour le natif de Woluwe Saint Lambert (Belgique). Ce dernier n'avait plus qu'à croiser les doigts pour que le dernier match de sa poule dans ce premier tour ne débouche pas sur une victoire de Shelbayh, finalement dominé en quatre sets par Medjedovic.

Van Assche : "Le résultat du prochain match pourrait me qualifier, je le sais"

Le 70eme mondial avait, quant à lui, fait ce qu'il avait à faire : à savoir battre Alex Michelsen. Dire qu'il est venu à bout de l'Américain dans la douleur a tout d'un euphémisme. Van Assche a dû ainsi batailler pendant 2h33 d'un match qui a vu les deux joueurs s'expliquer à trois reprises au jeu décisif avant d'avoir le dernier mot, au cinquième set à l'issue d'un nouveau tie-break et ce après avoir laissé passer deux premières opportunités de conclure cette partie extrêmement disputée et interminable. Le quart de finaliste du tournoi de Metz au début du mois s'impose 4-3, 3-4, 3-4, 4-1, 4-3 et préserve ses chances de se qualifier après cette deuxième victoire. Le protégé de Yannick Quere, ravi d'avoir remporté cette lutte ayant donné lieu au 2eme match le plus long de l'histoire de l'épreuve - "il fallait y croire, ça a été vraiment difficile, il y a eu quatre jeux décisifs sur l'ensemble du match et nous étions très proches, je suis vraiment heureux" - savait surtout qu'il venait d'effectuer un grand pas vers la qualification en s'imposant. Sur le coup, il n'y avait pas pensé. "J'étais uniquement concentré sur mon match, je voulais juste gagner. Maintenant, je sais que le résultat du prochain match pourrait me qualifier, mais il y a aussi une possibilité que je ne me qualifie pas pour les demi-finales." Il sera bien de ce dernier carré, et défiera donc Fils dans la première demi-finale. La seconde opposera Medjedovic à Stricker.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.