Carnet Noir : Nick Bollettieri est décédé

Carnet Noir : Nick Bollettieri est décédé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 05 décembre 2022 à 10h03

Nick Bollettieri, le célèbre entraîneur de tennis américain et véritable faiseur de champions, est décédé dimanche à l'âge de 91 ans. Il y a quinze jours, l'une de ses filles avait révélé que son père, qui avait notamment découvert Andre Agassi, était condamné.



Il avait découvert Andre Agassi, révélé de nombreux champions et révolutionné le tennis. Nick Bollettieri s'est éteint ce dimanche à l'âge de 91 ans. Il y a quinze jours, l'une de ses filles Angelique Anne avait publié sur les réseaux sociaux une photo de son père, indiquant qu'il livrait un dernier combat contre la maladie, qu'il ne gagnerait malheureusement pas. Certains médias avaient alors annoncé le décès avant l'heure du génial entraîneur de tennis américain, qui avait lui-même démenti. Depuis dimanche, en revanche, c'est bien officiel cette fois : le faiseur de champions qu'était Bollettieri n'est plus. Le tennis perdu du même coup l'une de ses légendes. Né à New York, celui qui allait devenir un entraîneur de renom avait débuté sa carrière comme directeur du tennis dans un hôtel de Porto Rico avant de s'installer en Floride. C'est en 1978 qu'il avait fondé à Bradenton l'académie de tennis qui porte son nom et par laquelle bon nombre de joueurs et joueuses de premier plan sont passés. Parmi ses élèves, dont beaucoup ont atteint la première place mondiale, on peut citer Andre Agassi, qu'il avait révélé, Marcelo Rios, Monica Seles, Jim Courier ou encore Maria Sharapova.

Haas : "Tu étais un rêveur, un faiseur et un pionnier, vraiment unique"

Les sœurs Serena et Venus Williams avaient également profité des conseils de celui qui avait révolutionné la façon d'entraîner, tout comme Mary Pierce, Jelena Jankovic ou encore Boris Becker, entre décembre 1993 et août 1995. Si ses méthodes ont parfois été critiquées en raison de leur dureté, les résultats ont souvent été au rendez-vous. Ainsi, si "Nick" avait fait de nombreux champions, il en avait également relancé d'autres dans leur carrière. L'ensemble de sa contribution au tennis lui avait valu une entrée au Hall of Fame en 2014. Dès son décès, de nombreux joueurs ou ex-joueurs du circuit se sont empressés de lui rendre hommage. L'Allemand Tommy Haas, l'un des premiers à annoncer et à commenter la mort du légendaire coach américain, a notamment remercié celui qu'il surnommait "Nicki" pour "tout" ce qu'il lui a apporté au cours de sa carrière. "Tu étais un rêveur et un faiseur et un pionnier dans ton sport. Vraiment unique en ton genre". Car en plus de tout, Bollettieri était visionnaire comme personne.

Avec M.W

Vos réactions doivent respecter nos CGU.