Bonzi : "Tsonga ? Une page qui se tourne"

Bonzi : "Tsonga ? Une page qui se tourne"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 15 avril 2022 à 12h01

Alors que Jo-Wilfried Tsonga (37 ans) tirera sa révérence lors du prochain Roland-Garros, Benjamin Bonzi (25 ans), qui fait partie de la nouvelle génération et donc des successeurs potentiels du Manceau, ne cache pas que celui qui fait naturellement figure d'exemple pour les jeunes joueurs français laissera un vide.


Jo-Wilfried Tsonga lors du prochain Roland-Garros, Gilles Simon probablement au même moment ou dans la foulée, puis pas très longtemps ensuite l'un des trois géants Roger Federer, pour ne citer qu'eux. Nombreux sont les joueurs du circuit qui rangeront encore définitivement leur raquette au placard cette saison. Tsonga, en ce qui le concerne, a choisi de ne pas aller plus loin que ce rendez-vous de la Porte d'Auteuil dont il a atteint à deux reprises les demi-finales au cours de sa longue carrière (en 2013 et 2015). A l'instar de tous les autres compatriotes du Manceau, Benjamin Bonzi (25 ans) s'attendait à ce que Tsonga raccroche prochainement. Le Nîmois, qui fait partie de cette nouvelle génération appelée précisément à emboîter le pas de leur illustre prédécesseur, avoue néanmoins qu'une fois retraité, l'ancien numéro 5 mondial laissera un sérieux vide. D'autant que le palmarès du Sarthois, vainqueur notamment de la Coupe Davis avec les Bleus (en 2017) et de 19 titres (dont deux en Masters 1000), laisse rêveur tous ceux qui espèrent imiter son parcours. Et Bonzi, aujourd'hui 63eme au classement en fait partie.

Bonzi : "Bientôt, ce sera aussi le tour de Rafa puis de Rodger"

"C'est une page du tennis qui se tourne, nous avait avoué le protégé de Lionel Zimbler avant de débuter le tournoi de Monte-Carlo cette semaine. Notre génération a grandi avec lui sur les gros matchs qu'il a faits. C'est le plus gros palmarès français aujourd'hui, donc c'est un monument qui va s'arrêter et malgré tout, ça fait bizarre, car on a la chance de le côtoyer depuis quelques années maintenant sur les tournois. Cette transition va être bizarre de toute façon, avec tous les joueurs que l'on connaît et avec qui on a grandi devant notre télé qui vont prendre leur retraite petit à petit. Bientôt, ça sera aussi le tour de « Rafa » (Rafael Nadal), celui de Roger (Federer). Ce sera cette transition de génération : des mecs qui ont marqué le tennis, qui ont fait vivre énormément d'émotions à beaucoup de gens. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et il va falloir s'habituer à ça. D'autant que ça ne va pas se passer qu'au niveau français. Ça va être un peu toute cette génération-là qui va laisser petit à petit sa place. C'est un peu triste, mais il ne faut pas oublier qu'ils ont marqué l'histoire du sport, et ça reste quelque chose de fabuleux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.