ATP : Simon s'en prend aux commentateurs

ATP : Simon s'en prend aux commentateurs©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 25 janvier 2021 à 13h36

Pour Gilles Simon, actuellement en quarantaine en Australie, les commentateurs de tennis, censés expliquer le jeu aux téléspectateurs, ne remplissent pas toujours suffisamment bien leur rôle.  


Actuellement en quarantaine en Australie, Gilles Simon fait partie, avec Gaël Monfils, Benoît Paire, Adrian Mannarino, Ugo Humbert, Richard Gasquet, Jérémy Chardy, Corentin Moutet et Pierre-Hugues Herbert, des joueurs français qui doivent prendre part au premier Grand Chelem de l'année, décalé du 8 au 21 février en raison de la crise sanitaire. Avant de s'envoler pour Melbourne, le 64e joueur mondial, qui s'occupe dans sa chambre en faisant du vélo d'appartement et en jouant aux jeux vidéo, a accordé un entretien à Alizé Lim pour l'émission "Major Talk" de Tennis Majors. Et il a notamment évoqué les commentateurs du tennis, qui ne trouvent pas vraiment grâce à ses yeux... 

"T'as l'impression qu'une fois qu'ils ont arrêté de jouer, tous ceux que tu entends commenter les matchs à la télé ne se rappellent que des matchs où ils ont été bons, confie-t-il ainsi. Combien de fois j'ai entendu : « Ah là elle a complètement retenu son retour », « Balle de break... Ah là là elle s'est effondrée... » Et là t'as envie de lui dire : « Mais si c'est pour dire qu'elle s'est effondrée, tu peux mettre n'importe qui aux commentaires ». On l'a vue, hein, ta double-faute au milieu du filet à 110km/h, il n'y a pas de problème. Donc si c'est juste pour nous dire : « Ah bah là... » Le truc, c'est qu'ils sont justement censés expliquer ce truc-là. C'est le but, de faire comprendre aux gens qui regardent qu'en fait, ce que tu as fait c'est normal, et que ce que font Novak, Roger et Rafa, ce n'est pas normal. C'est qu'ils ont atteint un niveau de connaissance d'eux-mêmes qui fait que t'as l'impression que dans les moments importants, ils arrivent à faire la même chose, voire même un peu mieux. C'est ça qui est colossal chez eux." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.