ATP - Queen's : Murray abandonne contre Thompson, Fritz vient à bout de Raonic

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le mercredi 19 juin 2024 à 20h40

Touché au dos, Andy Murray a abandonné contre Jordan Thompson en huitièmes de finale du tournoi ATP de Queen's. L'Australien a désormais rendez-vous avec Taylor Fritz, tombeur de Milos Raonic.

Le 1001eme match de la carrière d'Andy Murray a tourné court. Opposé à Jordan Thompson lors des huitièmes de finale du tournoi ATP du Queen's, le Britannique a très vite montré qu'il était gêné au dos. Breaké d'entrée, il a très vite fait appel au service médical mais la situation ne s'est pas arrangée. Dès lors que l'Australien a pris une deuxième fois son service pour mener quatre jeux à un, Andy Murray a préféré abandonner afin de ne pas aggraver sa blessure. « Ça fait un moment que mon dos m'embête mais jusqu'ici j'arrivais à le gérer, a-t-il confié en conférence de presse. J'aurais préféré ne pas rentrer sur le court, mais en fait c'est seulement au moment d'entrer sur le terrain pour le match que j'ai ressenti ça. Lors de l'échauffement, ça allait. » Confiant face aux journalistes qu'un scanner est prévu ce jeudi, Andy Murray attend les résultats pour savoir s'il pourra être remis à temps pour Wimbledon. De son côté, Jordan Thompson a validé son billet pour les quarts de finale quasiment sans jouer et affrontera Taylor Fritz.

Fritz a fait céder Raonic

En effet, l'Américain s'est qualifié en venant à bout de Milos Raonic en deux manches. Entre deux joueurs adeptes d'un service puissant, il n'a absolument pas été surprenant de ne pas voir la moindre balle de break durant les douze jeux de la première manche. L'inévitable jeu décisif a débuté avec deux joueurs peu à l'aise sur leur engagement, ce qui a très vite permis au Canadien de mener cinq points à trois. Mais Taylor Fritz a su se reprendre en main, remporter les quatre échanges suivants pour virer en tête dans cette rencontre. La deuxième manche a débuté comme la première mais il y a eu une différence dans le quatrième jeu. C'est à ce moment que Milos Raonic a obtenu ses trois premières... et seules balles de break du match. Le Canadien n'a pas su les convertir et l'occasion ne s'est pas présentée à nouveau. Taylor Fritz, quant à lui, n'a eu besoin que d'une opportunité pour prendre le service de son adversaire puis conclure la rencontre sur un jeu blanc (7-6, 6-4 en 1h24').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.