Biathlon - Hochfilzen : Jacquelin satisfait, Fillon Maillet aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 11 décembre 2022 à 21h39

Le début de saison est différent pour Emilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet, le premier affichant une certaine constance tandis que le deuxième peine franchement à justifier son statut. Il n'en garde pas moins le sourire.

Emilien Jacquelin n'a rien pu faire face à Johannes Boe, pas plus que n'importe qui d'autre et le Norvégien s'envole déjà en tête du classement général de la Coupe du Monde avec 389 points, soit 64 d'avance sur Sturla Laegreid et 146 sur le Français, qui s'est logiquement concentré sur ce qu'il estime avoir été "un bon duel" (pour L'Equipe) : "Notre niveau était quasiment similaire sur les skis, il a plus de technique au tir et j'ai dû m'accrocher mentalement à la fin. Surtout avec Quentin Fillon Maillet qui revenait, ça m'a fait plaisir mais j'ai aussi eu la pression car il pouvait revenir." Jacquelin a fini troisième de la poursuite et "QFM" quatrième, derrière les deux Norvégiens (Laegreid à 47"9 de Johannes Boe, Jacquelin à 1'13" et Fillon Maillet à 1'22").


Quant à Fillon Maillet, le quintuple médaillé olympique et tenant du gros globe de cristal, estime avoir ressenti "des choses positives", même s'il n'a toujours pas accroché de podium et qu'il pointe à la huitième place du général (à déjà 219 longueurs de Johannes Boe) : "Je suis content, je n'attends ni cette place ni ce niveau de performance, mais ça monte petit à petit. Ma course n'était pas parfaite, mais satisfaisante. En tout cas, ça me donne le sourire. J'avais plus d'armes sur les skis, et au tir ça va mieux aussi." C'est son meilleur résultat de ce début d'année, après une quinzième place sur l'individuelle de Kontiolahti, une quatorzième place sur le sprint, une dixième place sur la poursuite et enfin une septième place cette semaine sur le sprint de Hochfilzen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.