XV de France : Pas de nouveau cas positif

XV de France : Pas de nouveau cas positif©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 26 février 2021 à 09h53

La Fédération française de rugby a annoncé qu'elle n'avait aucun cas positif au coronavirus à déplorer suite aux tests PCR effectués ce jeudi.



Petit ouf de soulagement du côté du XV de France. Alors qu'un nouveau cas positif au coronavirus avait été détecté mercredi lors des tests PCR effectués à Marcoussis (il s'agirait, selon L'Equipe, du pilier de La Rochelle Uini Atonio), aucun nouveau cas n'a été à déplorer suite aux tests PCR pratiqués jeudi soir. Les Bleus ont pourtant effectué un entraînement collectif durant la journée de mercredi, mais aucun joueur n'a visiblement été contaminé. Cela ne change rien à court terme, puisque le match entre la France et l'Ecosse, prévu dimanche au Stade de France pour le compte de la 3eme journée du Tournoi des 6 Nations, est de toute façon reporté. Mais cela permet à la Fédération française de rugby de souffler un peu, elle qui a vu douze joueurs (Dupont, Haouas, Villière, Marchand, Vincent, Ollivon, Baille, Mauvaka, Taofifenua, Dulin, Pesenti, et Atonio selon L'Equipe) et cinq membres du staff (Galthié, Servat, Ghezal et deux autres dont on ne connait pas le nom) être touchés par le covid depuis dix jours. Le prochain match n'étant prévu, si tout va bien, que le 13 mars en Angleterre, tous les joueurs vont donc rentrer chez eux ce vendredi, "par transport individuel" précise la FRR. Ils ne joueront pas en Top 14 ces deux prochains week-ends.

Quand jouer France - Ecosse ?

Reste désormais à trouver une nouvelle date pour France - Ecosse. Toutes les options sont sur la table, mais le XV du Chardon ne souhaite pas jouer le premier week-end de mars, car ses onze internationaux évoluant en Angleterre ne seront pas libérés, et le sélectionneur Greg Townsend veut lutter à armes égales avec la France et ne pas aligner une équipe amoindrie. Du côté des Bleus, on aimerait disputer ce match le dernier week-end de mars, mais cela signifierait que les internationaux enchaîneraient directement le week-end suivant avec les huitièmes de finale de la Coupe d'Europe, ce qui poserait problème aux clubs. Les mois de juillet et d'octobre sont également évoqués, mais aucune décision n'a encore été prise à ce jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.