XV de France : Ntamack appelle à "ne pas faire comme les Gallois"

XV de France : Ntamack appelle à "ne pas faire comme les Gallois"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 09 février 2022 à 20h46

L'Irlande a donné le ton samedi, en se jouant du Pays de Galles avec le bonus offensif pour ouvrir son Tournoi. Il est très possible que les rêves de Grand Chelem du XV de France se jouent avant tout samedi, face au XV du Trèfle.



Romain Ntamack n'est "pas étonné par l'Irlande", que le XV de France accueille samedi pour une sorte de finale du Tournoi avant la lettre. "Ce sera un gros test, on les connaît, on sait qu'ils ont battu les Blacks avant nous. Ce sera forcément important pour savoir exactement où on en est, on prépare très bien ce match et on ne sera pas surpris. Contre la Nouvelle-Zélande, leurs qualités physiques et leur jeu avaient épaté tout le monde. On s'attendait donc à ce qu'ils récidivent face aux Gallois, et on s'y attend aussi contre nous samedi." Même si la première journée du Tournoi a surtout été marquée par la victoire historique de l'Ecosse devant l'Angleterre (20-17), ce sont bien les Irlandais et les Français qui se détachent déjà parmi les favoris, seuls devant avec le bonus offensif pour les deux sélections.

Et si le XV de France a assuré en tenant son rang face à la faible Italie (37-10), l'Irlande a donc remporté un vrai choc avec force autorité contre les Gallois (29-7). "A nous de les analyser, d'étudier leurs points forts et points faibles afin de voir ce qu'on pourra leur opposer pour les mettre à mal. Ce qui est sûr, c'est qu'il ne faudra pas faire comme les Gallois, sinon on risque d'avoir les mêmes difficultés." Au mois de novembre, le XV du Trèfle s'était donc joué de la Nouvelle-Zélande une semaine avant le succès des Bleus au Stade de France (40-25), en l'emportant 29-20 à l'Aviva Stadium. "On leur laisse le statut de favoris, qu'ils méritent amplement." L'Irlande est troisième au classement mondial - et première nation européenne -, la France occupe la cinquième place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.