Clermont : L'ASM pourrait recruter un... ancien basketteur !

Clermont : L'ASM pourrait recruter un... ancien basketteur !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 02 décembre 2022 à 17h33

Afin de pallier les nombreuses fins de contrat et le départ d'Arthur Iturria à Bayonne, Clermont, à la recherche pour la saison prochaine d'un numéro 8 de calibre international, pourrait obtenir le renfort dans les prochaines semaines du troisième ligne néo-zélandais Pita-Gus Sowakula, qui présente la particularité d'avoir fait carrière dans le basket avant de briller en rugby.



La nouvelle attraction du Top 14 pourrait être un... ancien basketteur. En quête d'un troisième ligne de calibre international pour compenser les fins de contrat de Fritz Lee, Peceli Yato et Alexandre Fischer ainsi que le départ d'Arthur Iturria à Bayonne, Clermont serait en contacts avancés à en croire Midi Olympique avec Pita-Gus Sowakula, devenu un excellent joueur de rugby après s'être d'abord fait un nom sur les parquets de basket. Le puissant numéro 8 néo-zélandais de 28 ans au profil très atypique pour un rugbyman bien que très vite intéressé également par le ballon ovale - et doué dans son autre passion - avait en effet d'abord embrassé une trajectoire de basketteur. Et pas des moindres, puisque celui qui fait actuellement le bonheur des Waikato Chiefs et pourrait mettre le feu aux tribunes clermontoises la saison prochaine avait été sélectionné en équipe fidjienne U19. Mieux encore : l'année suivante, Sowakula avait fait son entrée chez les professionnels, et évolué au sein du championnat d'Océanie, où ses performances n'étaient pas passés inaperçues et avait permis au joueur néo-zélandais de taper dans l'œil d'une université américaine : l'Iowa Central Community College.

Considéré comme l'un des meilleurs joueurs du Super Rugby

Il n'était alors plus question de mettre les pieds dans le rugby pour Sowakula, pensait-on, avant que le basketteur ne dise non à la bourse qui lui avait été offerte pour pouvoir intégrer l'établissement. Le futur All Black décide rester aux Fidji, sous les couleurs de l'équipe des Otago Nuggets (Nouvelle-Zélande). Et un an plus tard, en 2015, c'est toujours ballon orange en main qu'il décroche l'argent lors des Jeux du Pacifique. A ce jour, cela reste le sommet de la carrière de basketteur du natif de Lautoka (Fidji), qui en restera là, direction le rugby et Taranaki, où il fera ses grands débuts chez les pros, avant de poursuivre sa deuxième carrière, chez les Waikato Chiefs. Finaliste du Super Rugby Aotearoa en 2021 avec les Chiefs, le numéro 8 reste encore aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs joueurs de la compétition. En Nouvelle-Zélande, beaucoup de spécialistes ne comprennent d'ailleurs pas comment le sélectionneur des All Blacks peut le bouder (il ne compte que deux sélections). Pas un souci pour Clermont, apparemment tombé sous le charme de celui qui a longtemps joué les déménageurs sous les paniers et fait désormais des ravages sur les pelouses de rugby. Pas commun.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.