Top 14 (J25) : La Rochelle virtuellement leader, Montpellier et Brive officiellement maintenus

Top 14 (J25) : La Rochelle virtuellement leader, Montpellier et Brive officiellement maintenus©Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 29 mai 2021 à 19h20

Le Top 14 a virtuellement un nouveau leader, La Rochelle, vainqueur (51-27) de Pau ce samedi. Ce multiplex de la 25eme journée a également vu Montpellier, victorieux de Bayonne (23-19), et Brive, battu face à Castres (33-28), rester dans l'élite. De son côté, le Racing a été très facile sur le terrain d'Agen (54-14).


Montpellier - Bayonne

C'est une équipe de Montpellier quasiment sauvée qui a accueilli son homologue de Bayonne en grand danger. Le point du bonus défensif suffisait pour les locaux pour rester en Top 14 tandis que l'Aviron devait impérativement s'imposer pour ne pas descendre en Pro D2. Et Montpellier a fait le job (23-19) tant bien que mal. Un ouf de soulagement pour les Héraultais qui n'ont pas vécu un exercice de tout repos. Les deux formations ne se sont jamais lâchées au score. Trois essais ont été inscrits dans cette partie, deux du côté des résidents du GGL Stadium par Alex Bécognée et Jan Serfontein, et un bayonnais par l'intermédiaire d'Aymeric Luc en début de rencontre. Le jeu au pied a ensuite fait la différence dans cette partie. Malgré les neuf points de Manuel Ordas (un drop, deux pénalités) et trois unités inscrites par Gaëtan Germain, les joueurs de Yannick Bru n'ont pas su effacer leur retard. Ils héritent malgré tout du point de bonus défensif et joueront leur survie samedi prochain sur leurs terres contre le Stade Français.

La Rochelle - Pau 

Une semaine après sa défaite en finale de la Champions Cup contre Toulouse, La Rochelle avait une belle occasion de prendre virtuellement la tête du classement, avant que son bourreau n'affronte Clermont ce samedi soir (21h05) en clôture de cette 25eme journée. Mission réussie pour les Maritimes sur leur pelouse avec en prime le bonus offensif. Menés 3-0 au bout de quatre minutes après une pénalité d'Antoine Hastoy, ils sont rentrés progressivement dans leur match et ont pris le large au quart d'heure de jeu. Le décisif Grégory Alldritt a une nouvelle fois frappé en inscrivant ses huitième et neuvième essais de la saison en championnat. Largement devant au score à la mi-temps (32-15), Brice Dulin et les siens ont cru, peut-être un peu trop tôt, avoir assuré le bonus offensif mais c'était sans compter sur des Palois revanchards. En aplatissant chacun une fois le ballon dans l'en-but, Maks Van Dyk (58') et Aminiasi Tuimaba (72') ont pensé avoir gâché la fête. Le mot de la fin a été pour les locaux et Darren Sweetnam (61', 77'), profitant d'une erreur défensive adverse pour inscrire un doublé. Score final : 51-27 pour les Rochelais qui, avec quatre points d'avance sur Toulouse, resteront en tête si les Stadistes ne gagnent pas.

Brive - Castres

Cette opposition de deuxième partie de tableau ne pouvait plus arranger Brivistes et Castrais. Malgré le score de 33-28 pour les visiteurs, le CAB a validé son billet pour la prochaine saison de Top 14. Cela grâce au point de bonus défensif décroché devant un public qui aura vibré pendant 80 minutes. De son côté, le CO peut encore prétendre à une place en phase finale. Resté dans le match grâce au pied de Benjamin Urdapilleta, auteur de trois pénalités dans le premier acte tandis que les Corréziens ont aplati le cuir par Lucas Paulos à la demi-heure de jeu, Castres s'est rebellé dans le second acte. Les essais de Tyler Ardron, Maama Vaipulu et Geoffrey Palis dans le troisième quart ont été le tournant du match. Brive a cru à une remontée mais une pénalité du scoreur argentin à la 81eme minute est venue mettre fin à ses espoirs, malgré les essais de Wesley Douglas et Nicolaas Lee. Castres, sixième, jouera gros la semaine prochaine face à Toulon, septième, dans la course à la phase finale.

Agen - Racing 92

Un match pour deux enjeux bien distincts. Pour Agen, la mission de remporter un premier match cette saison s'annonçait difficile pour ne pas dire impossible, après 24 défaites en autant de sorties. Cela s'est confirmé pour la dernière de la saison à Armandie. Le Racing 92, dont le seul désir était de l'emporter pour recoller le wagon de tête, n'a fait qu'une bouchée de la lanterne rouge. Le festival a débuté au bout de dix minutes par un essai de Donovan Taofifenua. Teddy Baubigny et Yoan Tanga Mangene à deux reprises ont également été derrière la ligne et porté le score à 26-0 en trente minutes. Et la situation ne s'est pas arrangée à cinq minutes de la mi-temps quand Valentin Farré a écopé d'un carton rouge après avoir chargé beaucoup trop agressivement Hassane Kolingar. Le Racing a continué a dérouler à l'image de Gaël Fickou, auteur d'un triplé à l'occasion de son quatrième match sous ses nouvelles couleurs. Avec huit essais au compteur, les Racingmen l'ont emporté 54-14. Ils prennent la troisième place et totalisent le même nombre de points que Toulouse, sur le pont ce samedi soir contre Clermont.

TOP 14 / 25EME JOURNEE
Vendredi 28 mai 2021
Stade Français Paris - Lyon : 46-27

Samedi 29 mai 2021
Toulon - Bordeaux-Bègles : 25-19
Montpellier - Bayonne : 23-19
La Rochelle - Pau : 51-27
Brive - Castres : 28-33
Agen - Racing 92 : 14-54
21h05 : Toulouse - Clermont

Vos réactions doivent respecter nos CGU.