Stade Français : Quesada savoure

Stade Français : Quesada savoure©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 06 juin 2021 à 10h56

Revenu de l'enfer, le Stade Français, grâce à une sixième victoire de rang samedi à Bayonne (9-12), a gagné le droit de défier ses voisins du Racing 92 pour une place dans le dernier carré.



Ils étaient (presque) donnés pour morts. Mais grâce à un finish impressionnant, et à une sixième victoire consécutive, arrachée samedi soir sur la pelouse de Bayonne (9-12), les joueurs du Stade Français ont réussi à terminer à la sixième place du classement, devant Castres et Toulon, les Tarnais ayant dominé dans le même temps les Varois (46-24). Ce qui offre aux Parisiens un barrage bouillant pour les demi-finales du Top 14, vendredi prochain chez leurs voisins du Racing 92.

"Le contrat est plus que rempli"

"C'était un match avec tellement d'enjeux... On avait perdu l'habitude de cette ambiance, a reconnu leur entraîneur Gonzalo Quesada en conférence de presse, rapporte Rugbyrama. Le ballon était très glissant, donc dans le contenu, c'était un match très moyen des deux côtés. Il n'y a pas eu beaucoup de rugby, mais le plus important était d'assurer une victoire. Elle nous permettait de rêver à la qualification. Le contrat est plus que rempli. Cette équipe n'a jamais baissé les bras. Elle a fini dernière la saison passée, et ce soir, elle se qualifie pour les phases finales du Top 14 contre des équipes qui sont construites depuis des années et qui avaient cet objectif de la qualification. Je suis très content pour l'ensemble du club."


Un duel de buteurs remporté par Joris Segonds face à Gaëtan Germain, pour s'adjuger ce sixième succès de rang et retrouver les Racingmen d'un certain Gaël Fickou, passé du Stade Français au Racing mi-avril. Un départ douloureux pour les hommes de Quesada. "On l'a mal vécu, on a voulu montrer qu'on ne lâchait pas la saison", confiait ainsi l'historique Antoine Burban au Parisien. Fickou, qui n'avait pas joué le match retour en raison d'un accord entre les deux clubs, devrait bien être présent sur la pelouse de Nanterre vendredi. "Ça va être très dur, c'est une super belle équipe, je sais le potentiel qu'ils ont", a reconnu sur Canal+ l'intéressé, qui sera attendu de pied ferme par ses anciens coéquipiers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.