Perpignan au pied du mur montois

Perpignan au pied du mur montois©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 07 juin 2022 à 23h48

On connaîtra dimanche les compositions définitives des championnats de Top 14 et Pro D2 pour la saison prochaine, puisque le barrage Mont-de-Marsan - Perpignan aura rendu son verdict. Une rencontre logiquement électrique.



Entre les deux matchs de barrage en Top 14, qualificatifs pour les demi-finales (Toulouse - La Rochelle samedi à 21h05, puis UBB - Racing dimanche à la même heure), il y aura un match couperet dimanche en fin d'après-midi (17h45) entre Mont-de-Marsan et Perpignan. Pas certain que la dynamique soit du côté de ceux qu'on croit, puisque les Montois restent sur une cinglante défaite dimanche devant Bayonne (20-49) pour ce qui constituait leur première chance de montée, alors que l'USAP a fait tomber l'UBB pour son dernier match de la saison à Aimé-Giral (22-15).

Arlettaz : "Fortement probable que Jaminet joue"

Le tout sans Melvyn Jaminet, forcément attendu comme le messie pour aider son club à se maintenir parmi l'élite lors de cet ultime rendez-vous - son dernier, aussi, avec l'USAP avant son départ pour Toulouse. Son coach Patrick Arlettaz a confirmé, lundi sur France Bleu, que l'arrière international était attendu disponible : "Il va beaucoup mieux. Il court, même si ce n'est pas encore à 100%... On aimerait avoir cet atout avec nous. Si tout suit son cours, c'est fortement probable qu'il joue."


Le manager est dégoûté par la prestation du Stade Français qui, dans le même temps, n'a même pas cherché à jouer le jeu contre Brive (17-33) alors que sa victoire aurait pu maintenir Perpignan : "Envoyez-leur la cassette de notre match. Nous, on a les valeurs ! Quand le premier budget de France ne se qualifie pas, on comprend pourquoi..." Les Catalans devront réussir un petit exploit dimanche, au vu de l'histoire récente : depuis l'instauration de ce barrage en 2018, sur le terrain du club de Pro D2, c'est celui-ci qui s'est imposé les trois fois (Grenoble face à Oyonnax en 2018, Brive contre Grenoble en 2019, Biarritz devant Bayonne en 2021).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.