Pro D2 (J21) : Provence Rugby cale, Mont-de-Marsan remonte au classement

Mathieu Warnier, Media365, publié le vendredi 23 février 2024 à 23h40

Battu par Soyaux-Angoulême, Provence Rugby a laissé passer une opportunité de prendre la tête du classement de Pro D2. Mont-de-Marsan en profite pour se rapprocher grâce à son succès face à Nevers.

Provence Rugby avait une occasion en or. Alors que Vannes l'a emporté ce jeudi face à Béziers en ouverture de la 21eme journée, le club provençal pouvait s'emparer de la tête du classement en cas de victoire sur la pelouse de Soyaux-Angoulême, en lutte pour le maintien. Mais rien ne s'est passé comme prévu pour les joueurs de Mauricio Reggiardo. En effet, si Louis Marrou a inscrit le premier essai pour Provence Rugby dès la 11eme minute, trois pénalités de Ben Botica ont permis aux Angoumoisins de virer en tête à la pause. Profitant de la supériorité numérique liée au carton jaune reçu par Guillaume Piazzoli, Lucas Tabarot a aplati le premier essai du SAXV peu après l'heure de jeu. Si Enzo Selponi a maintenu Provence Rugby à flots, l'essai de Ben Botica à dix minutes du terme de la rencontre a rapproché Soyaux-Angoulême de la victoire. En toute fin de match, Federico Wegrzyn a pu laisser les Provençaux espérer le bonus défensif mais la transformation n'est pas passée puis William Greatbanks a consolidé la victoire angoumoisine (33-15). Avec la défaite de Biarritz à Colomiers (51-14), Soyaux-Angoulême se donne de l'air vis-à-vis de la zone rouge. Provence Rugby, pour sa part, pointe à deux points de Béziers et cinq de Vannes.

Mont-de-Marsan au pied du podium

Les Provençaux voient surtout leurs poursuivants réduire l'écart. En tout début de soirée, Mont-de-Marsan a profité de la réception de Nevers pour prendre la quatrième place du classement. Si les Montois ont vite ouvert le score grâce à la botte de Christophe Loustalot, ce sont les Neversois qui ont fait le jeu durant le premier acte. Hugo Bouyssou puis Christian Ambadiang sont allés à l'essai puis Shaun Reynolds a ajouté une pénalité aux deux transformations pour donner quatorze points d'avance aux siens. Juste avant le retour aux vestiaires, Mont-de-Marsan a repris espoir grâce à un essai de Matteo Lalanne transformé par Kevin Viallard. Au retour sur la pelouse, Nevers est resté absolument muet. Le Stade Montois en a bien profité pour inverser totalement la tendance. A peine dix minutes après la reprise, Aurélien Lisena a rapproché son équipe à deux points et la bascule a eu lieu huit minutes plus tard. Cette fois, c'est Nicolas Garrault qui est allé à dame quand Kevin Viallard n'a pas tremblé sur la transformation. Un dernier essai de Raphaël Robic à dix minutes de la sirène a conforté la victoire montoise (27-17), qui met fin à la série de trois succès de Nevers et permet à Mont-de-Marsan de s'installer au pied du podium, à cinq points de Provence Rugby.

Brive, Dax et Agen ne lâchent pas

Le revers concédé par Nevers fait le jeu de Colomiers, qui revient à cinq points tout comme Brive. Le futur club de Courtney Lawes a renoué avec la victoire après trois défaites de rang lors de la réception de Valence-Romans. Si Joris Moura a ouvert le score pour le VRDR à la demi-heure de jeu, ce sont les Brivistes qui ont fait le jeu. Alors que les Drômois ont fini le match à quatorze après le carton rouge reçu par Julien Royer en début de deuxième période, le CAB a inscrit quatre essai pour un succès bonifié (29-3) qui le rapproche également à cinq points de Nevers. Dax, pour sa part, a signé un succès loin d'être évident lors de la réception d'Aurillac (19-13) et en profite pour doubler les Cantaliens au classement pour la huitième place. Les Dacquois sont dans la course aux places en phases finales, à un point de Colomiers. Agen peut également y croire après son écrasant succès sur Grenoble (40-3), qui voit le SUA doubler les Isérois pour la 10eme place. Enfin, la lanterne rouge Rouen a su faire la différence en première période contre Montauban pour un succès bonifié (29-10) qui permet au club normand de garder un mince espoir de maintien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.