Coupes d'Europe : L'EPCR opte pour des matchs nuls au lieu d'une reprogrammation

Coupes d'Europe : L'EPCR opte pour des matchs nuls au lieu d'une reprogrammation©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 11 janvier 2022 à 14h10

Alors que sept matchs de la 2eme journée de la Champions Cup et de la Challenge Cup n'ont pu avoir lieu en décembre dernier, l'EPCR a décidé de ne pas les reprogrammer et de les solder par des résultats nuls.

L'EPCR a réussi à surprendre tout le monde ! Selon les informations de RMC Sport corroborées par le quotidien L'Equipe, l'instance organisatrice des Coupes d'Europe de rugby a pris une décision concernant les sept rencontres de Champions Cup et de Challenge Cup n'ayant pas pu avoir lieu les 18 et 19 décembre dernier en raison des restrictions de voyage alors en place entre la France et le Royaume-Uni. Alors que la possibilité de remodeler une nouvelle fois le format des compétitions avait été évoquée afin de libérer une date dans un calendrier étouffant et y reprogrammer ces matchs, l'EPCR a pris tout le monde à contrepied. En effet, ces rencontres ne seront finalement pas rejouées et le résultat qui sera pris en compte pour le classement est... 0-0 ! Une décision qui tranche très nettement avec les propositions qui avaient été faite tant du côté français que du côté anglais. En effet, les clubs anglais ont milité auprès de l'instance européenne afin que les clubs du Top 14 aient systématiquement match perdu.

Une décision qui ne fait pas que des heureux...

La LNR, de son côté, a poussé pour que les huitièmes de finale passent d'une formule en matchs aller-retour à une formule sur un match sec afin de libérer cette fameuse date permettant de jouer autant que possible les matchs en retard. Or, les clubs britanniques se sont opposés à cette évolution du format, notamment sur le plan économique. Contacté par le quotidien L'Equipe, le directeur général du Stade Français Paris Thomas Lombard, concerné par cette décision car la réception des Bristol Bears a été reportée en décembre dernier, voit une double sanction dans cette décision de l'EPCR. « Dommage qu'une décision de report débouche sur un match nul, a confié l'ancien international. Les clubs qui recevaient sont donc doublement sanctionnés, sportivement et financièrement. » La Rochelle, Clermont, Bordeaux-Bègles, Toulouse, Biarritz et Brive sont également concernés, contrairement à Pau, Montpellier et le Racing 92, qui conservent les cinq points de leurs victoires sur tapis vert. Alors qu'une menace de boycott vise les 3eme et 4eme journées, cette saison de Coupes d'Europe de rugby est toujours plus difficile à lire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.