Champions Cup (8emes de finale) : Le match entre les Wasps et Clermont aurait pu ne pas avoir lieu

Champions Cup (8emes de finale) : Le match entre les Wasps et Clermont aurait pu ne pas avoir lieu©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 04 avril 2021 à 23h20

L'EPCR a autorisé la tenue du match Wasps-Clermont malgré les doutes entourant un joueur des Wasps, fiévreux à la veille de la rencontre mais qui a finalement été testé négatif au coronavirus.



L'EPCR n'est pas passée loin d'une polémique dont elle aurait pu se passer. Alors que Toulon a été éliminé sur tapis vert de la Champions Cup en raison d'un cas de coronavirus détecté deux jours avant la rencontre, le duel entre les Wasps et Clermont aurait pu connaître le même sort selon le quotidien local La Montagne. En effet, ce vendredi à l'occasion du dernier entraîneur du club anglais, un pilier prévu comme remplaçant a dû être exfiltré en raison d'une fièvre. Un potentiel cas de coronavirus qui a été annoncé au club clermontois... à moins d'une heure du coup d'envoi de la rencontre. « On nous annoncé ce cas suspect dans la dernière heure avant le match, du coup cela a perturbé la préparation », a déclaré l'entraîneur des Jaunards Franck Azéma au quotidien local. Face à cette situation inédite, l'incertitude a été grande en amont de la rencontre, dont la tenue a finalement été autorisée par l'EPCR.

Le joueur des Wasps finalement négatif

Conscient du potentiel risque sanitaire lié à cette rencontre, les joueurs de Clermont n'ont pas abordé cette rencontre dans le meilleur des états d'esprit. « On ne savait pas si ce joueur des Wasps avait ou pas le coronavirus, les gars se sont posés des questions, sur leur santé, sur celle de leur famille quand ils rentreraient chez eux... La situation était ambigüe », note Franck Azéma qui a pointé du doigt « l'absence d'une règle claire » en la matière, mise en exergue par la décision prise par l'EPCR à l'encontre de Toulon, qui n'a pas pu défendre ses chances malgré un effectif intégralement testé négatif dans les heures précédant son match prévu ce vendredi sur la pelouse du Leinster. Toutefois, au final, il y aura eu plus de peur que de mal. En effet, selon Franck Azéma, le joueur des Wasps a été testé négatif ce dimanche. « On a peut-être évité le pire », a ainsi confié le technicien auvergnat. Et sans doute que du côté du siège de l'EPCR, il doit y avoir également beaucoup de soulagement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.