LOU - Mignoni : "Pour le titre, ça ne suffira pas"

LOU - Mignoni : "Pour le titre, ça ne suffira pas"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 14 mai 2022 à 15h57

Pierre Mignoni et le LOU ne sont plus qu'à une marche d'un sacre continental en Challenge Cup. Le futur ex-coach du club rhodanien obtient une occasion en or de partir en beauté, c'est pourquoi il bascule déjà sur la finale.



C'est la première réussite du week-end pour le rugby français, la première aussi pour le LOU qui, en battant les Wasps à domicile en demi-finales de Challenge Cup (20-18), se qualifie pour la première finale européenne de son histoire. A chaud, Pierre Mignoni savourait mais pas trop. En se projetant, déjà, sur la finale dans deux semaines : "Pour que ce soit vraiment historique, il faudra gagner. Je suis venu pour ça."

"Rien de personnel"

Son exigence reprend le dessus, presque immédiatement : "Pour le titre, ça ne suffira pas. C'est un groupe jeune, on ne fera pas un grand match si on ne se prépare pas bien. Il nous faudra être très décontractés et libérés, sans se crisper... Comme dans notre jeu. C'est pour ça que notre job, au staff, sera important." La finale, dans deux semaines à Marseille, pourrait se disputer face à son futur club de Toulon, ce qui serait une sacrée ironie du sort. "Il n'y a rien de personnel. Ce qui m'importe, c'est l'équipe. Il faut profiter de moments comme ça, on est privilégiés. Sans se poser 10 000 questions..."


L'ancien demi de mêlée relève des bases intéressantes, "mais on se punit aussi tout seuls" : "Le 27 mai, il faudra aller encore plus loin dans le détail. En quarts de finale, après une première demi-heure intéressante, on s'était aussi précipités dans l'exécution. Il fallait qu'on reste calmes et bien finir, ce qu'on a fait sur ce match en seconde période." Dans quelques heures, en fin de soirée, on saura donc si cette finale de Challenge Cup sera 100% française - et même pourquoi pas si, les affiches des deux finales le seront, en cas de victoire de Toulouse chez le Leinster en Champions Cup.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.