Euro (F) / Krumbholz : " Un match référence "

Euro (F) / Krumbholz : " Un match référence "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 07 novembre 2022 à 22h54

Ravi de la performance de ses joueuses contre la Roumanie lundi soir pour la deuxième sortie des Bleues dans cet Euro en Macédoine, Olivier Krumbholz n'a pas hésité à parler de "match référence" à deux jours des retrouvailles avec les Pays-Bas qui ne font pas peur au sélectionneur français après ce qu'il a vu lundi.



Rarement Olivier Krumbholz avait semblé aussi comblé au sortir d'un match de ses joueuses que lundi soir après la nouvelle démonstration de force des Bleues, contre la Roumanie à Sköpje (35-21). Il faut dire que les Françaises, déjà impressionnantes au premier match contre l'hôte macédonien, ont particulièrement maîtrisé leur sujet face à des Roumaines passées tout près de l'exploit d'entrée contre les Pays-Bas. "Il faudrait être difficile pour ne pas être pleinement satisfait de ce match. On a fait un excellent match, on a coché toutes les cases. On a senti des filles qui étaient extrêmement déterminées mais aussi plus détendues en attaque que sur le premier match. C'était franchement une très belle équipe de France, et dominer à ce point la Roumanie, c'est un superbe résultat. Il nous assure aussi des buts au goal-average. Il ne faut pas oublier que les Roumaines avaient fait un excellent match contre les Pays-Bas (...), donc pour nous, c'est un match référence. Ca fait du bien et pourvu que ça dure", avouait ensuite sur beIN Sports le sélectionneur des championnes olympiques, ravi de cette nouvelle promenade de santé et, plus encore, de la manière alors que la Roumanie et sa star Neagu avaient tout pour poser des problèmes à nos représentantes comme elles l'avaient fait au premier match face aux Néerlandaises.

Krumbholz : "On est extrêmement dangereux"

"On a réussi à les éloigner quasiment tout le match, elles ont tiré de très loin à l'arrière, nos gardiennes ont été une fois de plus très bonnes, et je crois qu'on les a un peu dégoûtées. La meilleure image, c'est certainement Grozav, qui est une excellente tireuse et sur qui on a très bien défendu, souvent à deux sur elle. Et elles n'ont pas trouvé de solution car notre défense va très vite. On avait aussi prévu de faire des remises en jeu rapides, ça a très bien fonctionné en première mi-temps. Quand elles ont marqué un but, elles ont quatre fois repris un but dessus. Ca leur a un peu miné le moral, mais il n'y avait pas photo aujourd'hui (lundi) entre les deux équipes." Un constat qui donne beaucoup d'optimisme à Krumbholz avant d'affronter justement les Pays-Bas, mercredi pour la première place du groupe (les Bleues, avec deux victoires, sont déjà qualifiées pour le tour principal). "Il faut s'arc-bouter sur nos qualités et nos points forts. Elles l'ont très bien travaillé (ce prochain match) entre elles. Chacun était dans son rôle et a joué sa partition. Il faut continuer comme ça, préparer ce match avec beaucoup de sérieux. Les Pays-Bas ont un effectif très riche, mais avec une grosse défense et les remontées de balles, on est extrêmement dangereux." La nouvelle masterclass des Bleues, lundi soir, en atteste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.