Monaco - Clement : "Un but qu'on ne doit pas prendre, c'est clair pour Nübel"

Monaco - Clement : "Un but qu'on ne doit pas prendre, c'est clair pour Nübel"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 14 octobre 2022 à 22h01

Alexander Nübel s'est troué dans les grandes largeurs jeudi, à l'occasion de Trabzonspor - Monaco (4-0). D'après Philippe Clement et ses coéquipiers, l'action est plus symbolique qu'autre chose d'une soirée collectivement inquiétante.



Le but contre son camp de Malang Sarr, jeudi soir lors de Trabzonspor - Monaco (4-0), restera assurément parmi les bêtisiers de la saison. "C'est un but qu'on ne doit pas prendre, c'est clair pour Alex et pour tout le monde", clame le coach Philippe Clement. De manière assez incompréhensible, le gardien allemand de l'ASM a expédié le ballon directement sur son défenseur lors d'une action a priori anodine, ce qui a provoqué l'ouverture du score turque au pire des moments, en toute fin de première période. Toutefois, au-delà de cette action très malheureuse, les Monégasques avaient encore largement le temps et les armes pour revenir.

"Les joueurs ont multiplié les mauvais choix"

Et c'est précisément ce qui a énervé, avant tout, l'entraîneur belge au vu du déroulé de la seconde période, après un premier acte globalement costaud. "Jusqu'alors, notre force avait été de jouer en équipe. On a arrêté et on a joué avec les émotions. Or, nous sommes forts quand on joue ensemble. Ce match doit nous servir de leçon, les joueurs ont multiplié les mauvais choix, ils ont couru dans les espaces où ils ne devaient pas être. Trabzonspor a eu des boulevards. On gagne et on perd en équipe, ce n'est pas le moment de parler des individualités."


Un discours fort de la part du coach qui sait que son équipe, si elle demeure bien placée en Ligue 1 comme en Ligue Europa, est trop sujette à ce genre de trou d'air. Cette saison, Monaco a déjà subi un 4-1 et un 4-2 à la maison en championnat, respectivement devant Lens et Troyes (ce dernier match faisait pourtant suite au nul 1-1 à Paris, trois jours plus tôt). "On est un peu tombés dans l'excès de confiance, le coach nous avait pourtant prévenus", appuie Axel Disasi. Même son de cloche chez Youssouf Fofana : "On doit toujours jouer en équipe, ça nous le rappelle."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.