Ligue des Nations : Premier succès pour l'Allemagne en Ukraine

Ligue des Nations : Premier succès pour l'Allemagne en Ukraine©Media365

Rédaction , publié le samedi 10 octobre 2020 à 22h55

Mal embarquée dans son groupe, l'Allemagne a décroché son premier succès en Ligue des Nations en allant l'emporter en Ukraine (2-1), samedi soir.

L'Allemagne, 3e du groupe 4 en Ligue des Nations avec 2 points, défait l'Ukraine, 2e, à l'Olimpiyskyi de Kiev. Les locaux rêvaient de se racheter après la fessée reçue face aux Bleus (1-7) en amical mercredi dernier. La Nationalmannschaft, qui sortait d'un nul face à la Turquie après un autre nul face à l'Espagne, avait d'autres aspirations pour cette rencontre et ne voulait pas laisser filer l'Espagne. Si Draxler conservait sa place dans le onze allemand par rapport à la dernière sortie face à la Turquie, les Bavarois Neuer, Kimmich, Goretzka et Gnabry revenaient dans le onze de Joachim Löw. Mais c'est Matthias Ginter qui ouvrait le score pour les visiteurs à la 20e minute. Suite à un corner, Rüdiger héritait du cuir et pouvait centrer dans la boîte. Ginter ouvrait le score du droit et concrétisait la domination allemande. Domination que les coéquipiers de Manuel Neuer allaient tenter de faire fructifier encore davantage tout au long du premier acte, se heurtant à un Georgi Bushchan très habile dans les cages de l'Ukraine, qui s'opposait d'abord à la tentative lointaine de Kimmich à la demi-heure de jeu avant d'être à nouveau sollicité par une tête à bout portant peu avant le repos. Mais malgré ses 74% de moyenne de possession de balle, l'Allemagne allait se contenter d'une avance d'un but au repos.


Excellent en première période et seule certitude des Ukrainiens, Bushchan allait commettre une grossière erreur en début de second acte. Le portier des locaux était appelé à intervenir sur un centre allemand anodin, mais relâchait le cuir et Goretzka ne se faisait pas prier pour doubler la mise (2-0). Peu avant l'heure de jeu, le gardien de l'Ukraine allait pouvoir se racheter avec une double parade d'abord sur un centre à ras de terre dangereux signé Halstenberg, puis sur une reprise de Klostermann dans la foulée. Les Ukrainiens allaient ensuite réduire le score sur un penalty de Malinovskyi à un quart d'heure de la fin, suite à une faute de Niklas Süle sur Roman Yaremchuk, ce qui avait le don de réveiller le public. Mais l'Allemagne restait dangereuse alors que l'équipe locale faisait preuve de maladresse lors de ses offensives dans le camp adverse. 2-1, score final, après n'avoir pris que deux points en deux journées, l'Allemagne se relance dans ce groupe aux dépens d'une équipe d'Ukraine toujours mal en point.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.