Villarreal / Emery : " Le facteur surprise s'estompe au fil des tours "

Villarreal / Emery : " Le facteur surprise s'estompe au fil des tours "©Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le mercredi 27 avril 2022 à 17h00

En conférence de presse, Unai Emery est notamment revenu sur « le facteur surprise » qui a notamment permis à Villarreal de se retrouver en demi-finale de la Ligue des Champions.



Ce mercredi soir, Villarreal va être invité à la table des très grands. Après un superbe Manchester City - Real Madrid mardi soir (4-3), la formation espagnole défiera en effet Liverpool à Anfield en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Une petite sensation pour le "sous-marin jaune" qui n'a pas été épargné lors de la phase finale de la compétition, avec la Juventus Turin en 8eme de finale (1-1, 0-3), puis le Bayern Munich en quart (1-0, 1-1). Aux portes de la finale de la C1, qui se tiendra le 28 mai prochain au stade de France (Saint-Denis), Unai Emery et les siens ont d'ailleurs reçu les éloges de Jürgen Klopp par rapport à leur belle saison. « J'ai beaucoup de respect pour Unai Emery à Villarreal. (...) Je les ai regardés correctement et... c'est impressionnant », a notamment confié l'entraîneur allemand des Reds, avant de les affronter. De la méfiance pour eux a donc petit à petit pris le pas, après avoir bénéficié de l'effet de surprise.

« Le facteur surprise a été important »

« Le facteur surprise s'estompe au fil des tours. Lors du premier match contre la Juve, il y a eu certains moments, dans les deux matchs même, où cela a joué. Quand on a été mené 0-1, le fait d'être la surprise a été plus important pour empêcher la domination de la Juventus de se produire encore plus. Contre le Bayern, le facteur surprise a été important : en jouant derrière, nous avons ensuite été capables de produire une performance et de réagir aux défis de l'adversaire et d'utiliser ce contexte pour les surmonter, a pour sa part expliqué l'ancien entraîneur du PSG mardi, en conférence de presse. Il y a eu d'autres choses en termes de jeu et de mentalité. Ce facteur n'est pas présent aujourd'hui. Dans une demi-finale, les équipes qui sont ici le méritent. Les déclarations de Liverpool, de son entraîneur, de van Dijk, montrent qu'ils respectent Villarreal, qu'ils nous connaissent, qu'ils connaissent les joueurs. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.