Superligue : L'UEFA menace

Superligue : L'UEFA menace©Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 18 avril 2021 à 18h15

L'UEFA a sèchement recadré les clubs européens qui se sont unis pour la création d'une hypothétique Superligue européenne, dont serait exclu le PSG.



La grande famille du football européen lave son linge sale en public. Ce dimanche, plusieurs sources émanant de l'Europe entière indiquaient la création d'une alliance de 12 superpuissances européennes, décidées à entrer en guerre avec l'UEFA pour s'opposer à la réforme de la Ligue des Champions et créer une Superligue européenne entre elles. Le FC Barcelone, le Real Madrid, l'Atlético Madrid, l'Inter Milan, la Juventus Turin, le Milan AC, Manchester City, Manchester United, Liverpool, Arsenal, Chelsea et Tottenham sont les clubs concernés. Il n'y a donc pas de trace de clubs allemands ou français. Une façon d'exclure le Paris Saint-Germain, nouveau riche qui dérange, et l'actuel tenant du titre sur la scène européenne, le Bayern Munich.

L'UEFA riposte : les 12 clubs et leurs joueurs risquent très gros

Il n'en a pas fallu davantage pour provoquer une réunion de crise dans les hautes instances du foot européen. L'UEFA a riposté avec un communiqué très explicite. Il y est notamment expliqué que les clubs en question risquent une exclusion de leurs championnats domestiques.

"L'UEFA, la Fédération anglaise de football et la Premier League, la Fédération royale espagnole de football (RFEF) et LaLiga, ainsi que la Fédération italienne de football (FIGC) et La Lega Serie A ont appris que quelques clubs anglais, espagnols et italiens envisagent d'annoncer leur création d'une soi-disant Super League fermée. Si cela devait arriver, nous souhaitons rappeler que nous - l'UEFA, la FA anglaise, la RFEF, la FIGC, la Premier League, LaLiga, Lega Serie A, mais aussi la FIFA et toutes nos associations membres - resterons unis dans nos efforts pour arrêter ce projet cynique, un projet fondé sur l'intérêt personnel de quelques clubs à une époque où la société a plus que jamais besoin de solidarité".

"Nous examinerons toutes les mesures dont nous disposons, à tous les niveaux, tant judiciaire que sportif, afin d'éviter que cela ne se produise. Le football est basé sur des compétitions ouvertes et le mérite sportif - il ne peut en être autrement. Comme annoncé précédemment par la FIFA et les six Fédérations, les clubs concernés se verront interdire de participer à toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leurs équipes nationales. Nous remercions les clubs d'autres pays, en particulier les clubs français et allemands, qui ont refusé de s'y inscrire. Nous appelons tous les amateurs de football, supporters et hommes politiques, à se joindre à nous pour lutter contre un tel projet s'il venait à être annoncé. Cet intérêt personnel persistant de quelques-uns dure depuis trop longtemps. Trop, c'est trop".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.