Ligue des champions : Rabiot, Nkunku, Fofana... La soirée des Français

Ligue des champions : Rabiot, Nkunku, Fofana... La soirée des Français©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 06 octobre 2022 à 08h54

Plusieurs internationaux français (ou candidats) ont marqué mercredi en conclusion de la troisième journée de Ligue des champions, à commencer par Adrien Rabiot qui y est allé de son doublé, fait extrêmement rare pour lui.


Adrien Rabiot (Juventus)

Le retour en grâce se confirme pour l'ancien milieu de terrain du Paris Saint-Germain, qui a inscrit mercredi face à Haïfa (3-1) son premier doublé depuis son arrivée à la Juventus, en 2019 - et le deuxième de sa carrière, après un PSG-Toulouse en 2015 (3-1). Massimiliano Allegri en fait à nouveau un titulaire à part entière. Absent de la dernière liste de Didier Deschamps sur blessure, il reste un partant a priori certain pour la Coupe du monde.

Christopher Nkunku (Leipzig)

Après avoir vu sa première ouverture du score refusée pour un hors-jeu au millimètre, à la 18eme minute, le meilleur joueur de Bundesliga la saison dernière est retourné au front aussi sec face au Celtic (3-1) et a débloqué le compteur moins de dix minutes plus tard (27eme). Déjà auteur de six buts en huit matchs de championnat d'Allemagne, il inscrit sa première réalisation de la saison en Ligue des champions.

Wesley Fofana (Chelsea)

Transfuge de Leicester cet été, l'ancien Stéphanois continue de prendre ses marques à vitesse grand V partout où il passe. A seulement 21 ans, le voilà buteur pour son sixième match - et sa sixième titularisation - avec les Blues contre l'AC Milan (3-0). Malheureusement, il a dû sortir sur blessure au genou à la fin de la première période. Profondément marqué, en larmes, il sait peut-être qu'il s'agit d'un handicap de trop sur la route du Mondial.

Karim Benzema (Real Madrid)

Deuxième match depuis son retour de blessure, et deuxième match sans but pour le probable futur Ballon d'Or. Pas de penalty manqué cette fois, contrairement à sa rentrée du week-end en Liga à Osasuna (1-1), et donc surtout une troisième victoire en autant de matchs devant le Shakhtar (2-1) qui permet aux Madrilènes de prendre le large en tête de leur groupe.


Olivier Giroud (AC Milan)

Ce n'était décidément pas la soirée des attaquants axiaux des Bleus. Pour Olivier Giroud, c'est encore pire puisqu'il a connu une défaite musclée sur la pelouse de Chelsea (3-0), son ancien club. "Ils ont amplement mérité leur victoire, il va falloir apprendre de nos erreurs et faire mieux à San Siro la semaine prochaine." Et dès ce week-end face à la Juve.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.