Ligue des Champions (F) : Lyon prend une petite option sur la finale contre le PSG

Ligue des Champions (F) : Lyon prend une petite option sur la finale contre le PSG©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le dimanche 24 avril 2022 à 18h58

Grâce notamment à un doublé de Macario, Lyon a dominé le PSG ce dimanche (3-2), lors de la demi-finale aller de la Ligue des Champions féminine. Suite à ce succès, les Fenottes prennent une petite option sur la qualification.

Alors que le FC Barcelone semble se diriger tout droit vers la finale de la Ligue des Champions féminine (victoire 5-1 contre Wolfsburg vendredi), Lyon a de son côté pris une petite option sur celle-ci. Ce dimanche, lors de la demi-finale aller, les Fenottes ont en effet battu le Paris Saint-Germain (3-2), grâce notamment à un doublé de l'Américaine Catarina Macario. Au Groupama Stadium, devant 22 774 spectateurs présents pour l'occasion, la rencontre avait pourtant mal commencé par les joueuses de Sonia Bompastor. En effet, dès les premières minutes, ce sont les visiteuses qui ont ouvert le score par l'intermédiaire de Marie-Antoinette Katoto (6eme). Servie dans la surface après un bon pressing de ses coéquipières, l'attaquante française s'est jouée de Wendie Renard pour ouvrir le score d'une frappe au premier poteau.

Trois cadeaux pour les Fenottes

Bousculée dans leur antre, les Lyonnaises ont ensuite réussi à réagir et ont profité de trois gros ratés de Barbora Votikova. Dans un premier temps, après avoir repoussé une frappe de Melvine Malard, la gardienne parisienne a fait faute sur son adversaire dans sa surface en tentant de s'emparer du ballon. L'occasion était alors trop belle pour Renard qui a remis les deux équipes à égalité sur penalty (23eme), lors de son 100eme match européen. Peu après, sur un mauvais dégagement de la Tchèque sur Ada Hegerberg, la Norvégienne a lancé en profondeur Macario, qui a donné l'avantage à son équipe en profitant d'une faute de main au passage (34eme). Mais, le pire était encore à venir pour Votikova. Peu après le retour des vestiaires, suite à un bon retour de Paulina Dudek dans sa surface face à Macario, la Tchèque n'a pas osé prendre le ballon à la main et a vu l'Américaine en profiter pour un but gag (50eme).

Votikova limite la casse

Dans le dur, le PSG a alors reçu l'aide du VAR suite à une main involontaire de Malard dans sa surface. Peu avant l'heur de jeu, Dudek n'a pas tremblé pour relancer son équipe sur penalty (58eme). Derrière, si Grace Geyoro a cru égaliser pour les joueuses de Didier Ollé-Nicole, le but était logiquement refusé pour un hors-jeu (75eme). Dans le temps additionnel, Votikova, à la peine ce dimanche, a finalement permis à son équipe de ne pas couler en repoussant une frappe sans contrôle signée Hegerberg (90eme+6), sur un bon centre à ras de terre d'Amandine Henry. Suite à ce résultat, Lyon prend donc une option sur la qualification pour la finale de la Ligue des Champions féminine avant le match retour au Parc des Princes, le 30 avril (21h).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.