Ligue des Champions : Douze qualifiés, quatre places restent en jeu

Ligue des Champions : Douze qualifiés, quatre places restent en jeu ©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 30 novembre 2023 à 12h40

Dix clubs sont certains de ne pas revoir la Ligue des Champions en février, dix autres l'espèrent toujours. Avec des degrés de probabilité parfois très éloignés.


Les qualifiés : Tout le monde (ou presque) est là

Ils étaient déjà six avant cette cinquième journée, le Bayern (groupe A), le Real Madrid (groupe C), la Real Sociedad, l'Inter (groupe D), Man City et Leipzig (groupe G). Ce groupe a été rejoint par six autres clubs, Arsenal, le PSV (groupe B), l'Atlético, la Lazio (groupe E), Dortmund (groupe F) et le Barça (groupe H).

A noter que le Bayern, Arsenal, le Real Madrid, Man City et très probablement le Barça (trois points et sept buts d'avance sur le Shakhtar) sont certains de terminer premiers, ce qui offre une bonne idée de l'importance de finir en tête de son groupe, puisque les deuxièmes pourraient affronter un de ces mastodontes européens - avec match retour à l'extérieur, qui est donc d'ores et déjà garanti pour le PSV et Leipzig. L'Inter et la Real Sociedad s'affronteront directement pour cette première place dans deux semaines (victoire obligatoire pour l'Inter), de même que l'Atlético et la Lazio.

Ceux qui peuvent encore l'être : Craintes diverses pour Naples, le PSG et MU

D'une certaine façon, ce sera aussi le cas entre Dortmund et le PSG, à la différence près que les Parisiens ne sont absolument pas certains de finir deuxièmes - donc d'être qualifiés - s'ils s'inclinent ou même en cas de nul. Ce groupe F reste le plus indécis, puisque Newcastle et l'AC Milan peuvent aussi passer dans l'autre match mais sont donc à la merci d'une contre-performance du Paris Saint-Germain.

Seul le groupe A propose un scénario similaire : le vainqueur de Copenhague - Galatasaray sera en huitièmes, ou Manchester United si les Red Devils battent le Bayern et profitent dans le même temps d'un nul entre les Danois et les Turcs (si MU ne gagne pas, un nul serait profitable à Copenhague). Dans le groupe C, Braga doit gagner par deux buts d'écart à Naples s'il veut souffler les Italiens sur le fil. Enfin, dans le groupe H, le Shakhtar doit l'emporter à Porto dans une finale pour la deuxième place qui ne manquera pas de piquant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.