Ligue 2 : L'essentiel à retenir de la 26e journée

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 26 février 2024 à 23h38

Retrouvez tout ce qu'il faut retenir de la 26e journée de Ligue 2, lancée samedi par ASSE-Annecy à Geoffroy-Guichard (2-1) et terminée lundi soir avec Caen - Angers (2-0).

Le top : Dunkerque

Le fol objectif du maintien prend forme, journée après journée, chez des Nordistes qui en sont à six matchs sans défaite, deuxième meilleure série en cours du championnat (derrière le leader Auxerre). Et même à cinq victoires sur ces six rencontres, la dernière en date à Troyes (1-2)... Gaëtan Courtet et ses coéquipiers, encore à la 17e place de premier relégable, se retrouvent à égalité de points avec l'ESTAC et Bastia devant eux.

Le flop : Angers

Le SCO vient de perdre lundi soir, à Caen (2-0), pour la troisième fois d'affilée. C'est leur pire série de la saison, et pour cause puisqu'ils n'avaient même jamais encore perdu deux fois de suite. Longtemps installés en tête, les Angevins, dauphins de l'AJA, restent solides dans le top 5. Mais ce n'est plus du tout le cas pour la deuxième place, la seule qui enverra aussi directement en Ligue 1, avec seulement deux points d'avance sur Laval.

Le meilleur joueur : Ali Abdi (Caen)

L'arrière gauche tunisien de Malherbe a inscrit le doublé de la victoire face à Angers (2-0), forcément un grand soir. Avec les félicitations du capitaine Romain Thomas (sur beIN SPORTS) : "On sait tout ce qu'il peut nous apporter, je suis content pour lui car c'est un bon garçon, c'est parfait. Il est partout, il avale le flanc gauche." Son coach Nicolas Seube voit aussi "toutes ses qualités" et mesure l'exploit, en tant qu'ancien latéral : "Il est à huit buts cette saison, moi j'en ai mis dix en une carrière..."

Les chiffres clés

13

Auxerre enregistre son treizième match sans défaite et compte désormais sept points d'avance sur le troisième, Laval. Mais celle-ci se réduit, à la défaveur du nul à domicile contre Bastia (1-1) et c'est donc la déception qui prédomine tout de même chez les Bourguignons.

3

A l'inverse, c'est la dégringolade qui continue pour les Annéciens. Sauvés en début de saison par la descente administrative de Sochaux, les demi-finalistes sortants en Coupe de France ont perdu à Saint-Etienne (2-1) pour la troisième fois de rang et sont à sept points de la 17e place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.