L1 (J16) : Troyes se donne de l’air

L1 (J16) : Troyes se donne de l’air©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 01 décembre 2021 à 20h52

L’ESTAC, qui restait sur trois revers de rang, a pris ses distances sur la zone rouge grâce à son succès 2-0 contre Lorient.



Dans une rencontre où les deux équipes n’avaient pris le moindre point dans l’élite depuis respectivement 3 et 4 rencontres, la tournure des événements du soir au stade de l’Aube allait forcément se révéler cruciale. Les hommes de Laurent Battles l’avaient bien compris et ils étaient les premiers à se montrer dangereux, avec une reprise de la tête de Renaud Ripart repoussée par le montant droit du gardien visiteur Paul Nardi dès la première situation chaude des Champenois (2eme). Ce n’était pas un avertissement sans frais : cinq minutes plus tard, idéalement servi par un somptueux extérieur du droit de Tristan Dingomé, l’ancien capitaine émérite du Nîmes Olympique, formé dans le Gard, pouvait marquer de près devant un Nardi aux premières loges et abandonné par sa défense et forcément dépité (1-0, 7eme). Enfin : pour son 14eme match sous les couleurs bleues et blanches, l’attaquant tous terrains à la chevelure dorée, arrivé cet été dans l’Aube inscrivait là, enfin, son premier but dans le Championnat de France sous ses nouvelles couleurs.

Sixième défaite des Merlus en sept matchs



Libérés dans le jeu par un pressing décousu de leurs visiteurs morbihanais, les champions de France de Ligue 2 en titre vont très tranquillement clôturer leur pêche au gros de Merlus peu après la demi-heure de jeu. Sur un mouvement collectif de l’équipe de Laurent Battles savamment mis en musique par l’omniprésent Dingomé, c’est Rominigue Kouamé qui va trouver le petit filet droit du blond et malheureux gardien lorientais du soir, d’une frappe placée du gauche dans le petit filet droit des buts bretons (2-0, 34eme). Que la pêche était bonne : la joie collective des Troyens ne trichait pas, pour le premier but dans l’élite également, du milieu de terrain international ivoirien formé à l’Académie Jean-Marc Guillou. Les vaines et très isolées situations lorientaises resteront dénuées de concrétisation (38eme, 45eme+2, 57eme, 69eme) : l’ESTAC remporte 3 points très importants dans la course au maintien et prend un point d’avance sur son adversaire du soir. Pour Christophe Pélissier et ses hommes, l’heure devient fortement inquiétante, bientôt grave : en plus de n’avoir gagnés aucun de leurs 24 derniers déplacements en Ligue 1, les Merlus bretons ont enregistré ce soir leur 5eme défaite consécutive de la saison, leur 6eme revers en 7 rencontres de championnat et leur 9eme rencontre d’affilée sans victoire en Ligue 1 Uber Eats.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.