PSG-OM sans supporters marseillais

PSG-OM sans supporters marseillais©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 12 avril 2022 à 13h10

Il n'y aura pas de supporters de l'OM au Parc des Princes dimanche soir pour le choc face au PSG, comme trois jours plus tôt en Grèce pour le match de Ligue Europa Conférence contre le PAOK.



Comme à Thessalonique jeudi, pour son quart de finale retour de Ligue Europa Conférence contre le PAOK (aller 2-1), l'OM ne pourra pas compter sur ses supporters dimanche soir au Parc des Princes. Alors que le PSG accueille son dauphin pour le match au sommet de la 32e journée, le ministère de l'Intérieur s'apprête à publier un arrêté interdisant le déplacement des fans phocéens dans la capitale, d'après RMC. Environ 350 policiers vont être mobilisés pour ce match qui n'inspire pas de crainte particulière aux autorités. Même si les ultras parisiens, dont deux d'entre eux ont été condamnés à quatre mois de prison avec sursis suite aux incidents ayant eu lieu au stade Charléty en décembre lors du match de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL, seront tout de même surveillés de près.

Des incidents à l'aller

En octobre dernier, lors d'un match aller dont avaient également été privés les supporters du PSG, plus de vingt interpellations avaient été effectuées par les forces de l'ordre aux abords de l'Orange Vélodrome, où des incidents avaient éclaté avant le début de la rencontre. Plusieurs centaines de supporters sans billet avaient tenté de pénétrer dans l'enceinte marseillaise, et un commissaire avait été blessé au visage par un jet de pierre. Et à vingt minutes de la fin du match, un individu avait fait irruption sur la pelouse, poursuivant Lionel Messi pour mettre fin à une offensive parisienne. Le jeune homme avait juste écopé d'un rappel à la loi. Les Marseillais ne pourront eux pas se déplacer en Grèce jeudi soir. Une semaine après les affrontements avec les supporters du PAOK, ceux de l'OM ne pourront pas supporter leurs protégés à Thessalonique, une décision prise par les autorités grecques pour éviter tout débordement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.