PSG : Mbappé reconnaît ses imperfections

PSG : Mbappé reconnaît ses imperfections©Media365

Rédaction , publié le lundi 26 octobre 2020 à 17h15

Kylian Mbappé fait part de ses imperfections à travers un entretien accordé au site du PSG.

Accusé de stagner ou encore d'avoir atteint trop tôt son pic de progression, Kylian Mbapppé ne s'est pas défendu face à ces accusations, il admet même qu'il doit progresser et s'améliorer. "Je pense que je dois évoluer et j'en prends conscience chaque jour. Ce n'est pas parfait. Je ne suis pas parfait. Il y a des matches où je n'ai pas été bon, mais je continue de progresser. Je pense aussi qu'il faut jouer avec les autres. Tu ne gagnes pas tout seul et ça, c'est le plus important dans un sport collectif. Ce n'est pas encore parfait parce que je suis un attaquant et un attaquant, au fond, on lui apprend à être égoïste à être dans sa bulle. C'est un poste très spécial, et je sais qu'il est difficile de comprendre l'état d'esprit d'un attaquant", a confié le natif de Bondy sur le site officiel du PSG.

Une absence de préparation qui fait mal

Mbappé a un plan pour parvenir à ses objectifs personnels, il affirme vouloir travailler sur lui-même : "Je sais que pour gagner un match il faut travailler tous ensemble, et savoir faire briller les autres aussi, c'est aussi important que de briller soi-même. Ça, c'est vraiment quelque chose que je suis en train d'apprendre (...) J'ai pas mal d'aspects sur lesquels je dois progresser et je suis sur la bonne voie, donc je suis content", confié le virtuose francilien, qui mentionne une reprise "difficile physiquement, mais surtout mentalement" en l'absence de préparation adéquate. Selon lui, le PSG a énormément souffert de cette absence de transition. "C'est une année particulière à laquelle il faut s'adapter. Mais mentalement, c'est difficile de se remettre. Dans mon esprit, et nous sommes plusieurs à le ressentir, ce n'est pas une nouvelle saison. C'est comme si c'était la continuité de la dernière saison."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.